- PUBLICITÉ -
On sera plutôt fixé le 13 décembre prochain

Photo Claude Desjardins - Ce n'est qu'à la fin de l'automne prochain qu'on sera fixé sur le sort qui attend certaines églises du diocèse, dont l'église Coeur-Immaculé-de-Marie, à Sainte-Thérèse.

On Sera Plutôt Fixé Le 13 Décembre Prochain

On sera plutôt fixé le 13 décembre prochain

Fermetures d’églises

Alors que la décision devait être connue vendredi prochain (15 juin), il faudra attendre au 13 décembre prochain avant de connaître quel sort est réservé à de nombreuses églises du diocèse de Saint-Jérôme.

Rappelons que dans son édition du 9 décembre dernier, le Nord Info révélait que les autorités diocésaines envisageaient de fermer ou mettre en vente 33 des 54 églises de son territoire.

Il se sera donc écoulé une année entière, presque jour pour jour, depuis l’annonce des intentions des autorités du Diocèse.

C’est l’évêque actuel de Saint-Jérôme, Mgr Pierre Morissette qui a fait connaître la décision, par voie de communiqué, mercredi dernier.

Rencontres et commentaires

Mgr Morissette rappelle que différentes rencontres ont été tenues depuis le début du processus.

«Depuis deux ans, notre Église diocésaine réfléchit à son avenir. Deux grandes rencontres diocésaines ont rassemblé des représentants de presque toutes les paroisses en octobre 2016 et en juin 2017. Depuis, chacune des zones pastorales a été visitée par les membres de la Commission diocésaine pour recueillir les réactions sur le scénario de réorganisation qui avait été présenté à partir de vos constats. De plus, quelques zones ont, de leur propre gré, fait un travail important de réflexion en regroupant un nombre impressionnant de personnes. Certaines paroisses ont fait de même. Et des individus ont aussi pris la peine de transmettre leurs réactions personnelles à la Commission. Tout ce matériel a été étudié et pris en considération» écrit-il.

Changement de garde

C’est à un changement de garde à venir qu’il faut imputer ce nouveau délai.

«Voilà qu’un événement bien spécial arrive dans notre Église: la nomination de l’évêque coadjuteur, Mgr Raymond Poisson. Mgr Poisson n’a évidemment pas participé aux travaux de la Commission. Mais c’est lui qui, dans un an ou un peu plus, prendra la direction du diocèse. Après mûre réflexion, il a paru sage de lui donner le temps de s’informer à fond sur le processus que nous avons vécu depuis deux ans et sur les recommandations de la Commission qui m’ont été présentées récemment» , explique Mgr Morissette.

Ces recommandations, dit-il, seront expliquées au cours d’une tournée du diocèse à l’automne prochain.

«Mgr Poisson et moi-même rencontrerons, au cours du mois d’octobre, les différentes régions du diocèse sur la base des recommandations de la Commission. Ces recommandations vous seront communiquées à la fin de l’été pour que vous ayez le temps d’en prendre connaissance avant ces rencontres» , précise-t-il à l’intention des gens concernés.

Array
- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top