- PUBLICITÉ -
Offre de service du CSSS de Saint-Jérôme: une enveloppe de 9

Lors de son passage à Saint-Jérôme

Offre de service du CSSS de Saint-Jérôme: une enveloppe de 9,2 millions de dollars est accordée

De passage au Centre de santé et de services sociaux (CSSS) de Saint-Jérôme, le ministre de la Santé et des Services sociaux et ministre responsable des Aînés, Réjean Hébert, a annoncé des investissements de 9 234 000 $, qui permettront la réalisation de travaux immobiliers et l'achat d'équipement.

«Le Centre de santé et de services sociaux de Saint-Jérôme a su développer une solide expertise en soins spécialisés, une expertise qui doit être mise à profit, afin de mieux desservir la population», a déclaré le ministre Hébert, accompagné pour l’occasion du responsable des Laurentides et député de Labelle, Sylvain Pagé.

Sept projets seront touchés par cette annonce. Parmi les sommes accordées, le plus gros montant, soit 1 991 000 $, servira à appuyer la création d’un centre externe de dialyse, projet pour lequel des discussions sont actuellement en cours afin d’en préciser la portée définitive. Les autres projets financés concernent l’ajout de six lits de soins intermédiaires (410 000 $), l’ajout de 14 lits d’hospitalisation en médecine (140 000 $), ainsi que l’aménagement de cliniques externes polyvalentes au pavillon Rosaire-Lapointe (200 000 $).

Un montant de 92 000 $ sera aussi consacré à de l’équipement servant à développer un hôpital de jour en santé mentale et un autre de 114 000 $, à augmenter l’offre de soins et de service d’interruption volontaire de grossesse. Les services en vasculaire et la pneumologie se partageront quant à eux 100 000 $.

L’Agence de la santé et des services sociaux des Laurentides s’acquittera du solde de ces projets par l’entremise des enveloppes régionales. «Cette aide concrète va permettre de rapprocher les services des gens, ce qui est une excellente nouvelle, notamment pour les personnes dont l’état de santé est fragilisé et qui doivent éviter les déplacements sur de grandes distances», a commenté pour sa part le député Pagé.

Soulignons que ces sept projets s’inscrivent dans le cadre d’une démarche qui vise à favoriser l’accès à des services de proximité, démarche financée par le ministère, en partenariat avec l’Agence de la santé et des services sociaux des Laurentides, à même les enveloppes régionales d’immobilisations.

Pour la région des Laurentides, ces annonces s’inscrivent dans une enveloppe globale de 23 millions de dollars visant à bonifier l’offre de soins et de services de proximité.

Centre affilié pour le traitement du cancer du poumon

Par ailleurs, rappelons que le CSSS de Saint-Jérôme compte parmi les 17 centres hospitaliers récemment désignés par le ministre Hébert comme centres affiliés pour le traitement du cancer du poumon. Ces établissements sont répartis dans 13 régions du Québec.

Pour être désigné centre de référence ou centre affilié, un établissement doit répondre à une série de critères qui ont fait l’objet d’une consultation étendue et qui seront révisés tous les deux ans. Parmi ces critères, notons le volume de patients pris en charge, les délais de traitement, la participation à un comité de diagnostic et des thérapies du cancer, de même que la contribution à des protocoles de recherche fondamentale, clinique ou évaluative.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top