- PUBLICITÉ -
Nouvelle circonscription de Mirabel: la néo-démocrate Mylène Freeman se représentera aux élections fédérales de 2015

Mylène Freeman se dit prête à représenter les citoyens à Ottawa pour un deuxième mandat.

Nouvelle circonscription de Mirabel: la néo-démocrate Mylène Freeman se représentera aux élections fédérales de 2015

L’actuelle députée d’Argenteuil-Papineau-Mirabel, Mylène Freeman, a renouvelé sa profession de foi néo-démocrate en annonçant, lors de la soirée d’investiture tenue le mercredi 3 septembre dernier, son intention de porter à nouveau les couleurs du Nouveau Parti démocratique (NPD) aux élections fédérales de 2015.

Celle-ci tentera alors de se faire élire par les citoyens de la nouvelle circonscription de Mirabel, qui sera composée alors des municipalités d’Oka, Saint-Colomban, Saint-Placide, Pointe-Calumet, Saint-Joseph-du-Lac, Sainte-Marthe-sur-le-Lac, Sainte-Anne-des-Plaines et de Mirabel.

Sans surprise, l’actuelle députée s’est présentée dans les locaux de l’Union des producteurs agricoles (UPA) de Sainte-Scholastique sans aucun autre candidat intéressé à lui ravir la position.

Les députés néo-démocrates Rivière-du-Nord et de Terrebonne-Blainville, Pierre Dionne-Labelle et Charmaine Borg, ainsi que la présidente du NPD, Rebecca Blaikie, se sont présentés à la soirée, question de prêter main forte à celle qui se dit bien décidée à représenter les citoyens à Ottawa pour un deuxième mandat. «Il y a encore beaucoup de travail à faire et c’est ce qui m’a motivé à me représenter», a souligné la députée Freeman.

Mme Freeman n’avait pas choisi le local de l’UPA en vain, puisque l’avenir de l’agriculture régionale est bien inscrit sur sa liste de dossiers prioritaires. «Le mouvement agricole et le NPD, c’est clair que ça va de pair», a lancé celle-ci devant les membres venus prendre part à son investiture.

Si celle-ci compte lutter contre les changements apportés à l’assurance-emploi l’an dernier et la hausse du coût de la vie, elle promet aussi de s’activer sur les enjeux locaux notamment celui du transport en commun et du sort imminent de l’aérogare de Mirabel.

Déjà, la députée a lancé une pétition que les gens peuvent signer sur Internet, à l’adresse [http://petition.npd.ca/mirabel], pour contrer la décision de Aéroport de Montréal (ADM), qui a manifesté son intention de la démolir. «Avec tout ce qui s’est passé avec les terres de Mirabel, c’est insultant qu’ils mettent tout ça à terre», a exprimé Mme Freeman à ses partisans.

Prenant la parole à tour de rôle, les députés Dionne-Labelle et Borg ont exprimé la confiance qu’ils éprouvent vis-à-vis de la députée d’Argenteuil-Papineau-Mirabel. «Je suis convaincu que Mylène fera un jour une ministre formidable», a même lancé Pierre Dionne-Labelle.

Mme Freeman se dit pour sa part convaincue que la prochaine élection fédérale sonnera l’heure de gloire pour son parti. «En 2015, on va être capable de former le gouvernement», pense la députée néo-démocrate.

La présidente du NPD, Rebecca Blaikie, a abondé dans le même sens, affirmant croire que le vent de changement ayant soufflé sur son parti en 2011 se poursuivra en 2015, espérant du coup qu’il séduise les électeurs du ROC (Rest of Canada).

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

Concours Metro Rosemere
- PUBLICITÉ -
Top