- PUBLICITÉ -
Nouveau schéma pour la MRC

Photo Michel Chartrand:

Nouveau schéma pour la MRC

Couverture de risques en sécurité

Après plusieurs mois de travail et fruit d’une étroite collaboration entre la MRC de Thérèse-De Blainville, ses sept Villes constituantes et les représentants du ministère de la Sécurité publique, le schéma de couverture de risque en sécurité incendie entrera en vigueur, le 1er juin.

Ce faisant, les ressources et les efforts en matière de sécurité incendie s’en trouveront, estime-t-on, optimisés, et ce, à l’échelle régionale. «Encore une fois, la capacité de concertation des acteurs qui caractérise la MRC de Thérèse-De Blainville a permis de compléter avec succès cet important exercice régional de planification de la sécurité incendie pour l’ensemble de ses villes. La détermination et les efforts consacrés par tous les intervenants dans ce dossier se traduiront par une protection plus adéquate pour les populations de la région», a fait savoir le préfet de la MRC et maire de Bois-des-Filion, Paul Larocque.

En vertu de la Loi sur la sécurité incendie, en vigueur depuis juin 2000, l’élaboration des schémas de couverture de risque constitue l’étape la plus importante dans la mise en place des nouvelles conditions en vue d’améliorer le bilan du Québec au chapitre des pertes humaines et matérielles dues à l’incendie.

Les autorités régionales, desquelles fait partie la MRC de Thérèse-De Blainville, avaient donc l’obligation de déposer au ministre de la Sécurité publique un schéma de couverture de risques en sécurité incendie pour leur territoire. Il s’agit, en quelque sorte, d’un portrait de la situation et des mesures et moyens à prendre en vue d’optimiser l’organisation de la sécurité incendie, le tout en conformité avec les objectifs et exigences du ministère.

«L’élaboration de ce schéma est né d’une volonté du milieu incendie qui fait suite à plusieurs évènements tragiques, dont la mort de pompiers en service», explique Gilles Desgagnés, conseiller en sécurité incendie au ministère. Soulignons qu’à ce jour, 80 schémas, incluant celui de la MRC de Thérèse-De Blainville, ont reçu leur attestation du ministère, sur un total de 103.

Le document déposé poursuit huit objectifs en matière de sécurité incendie et dispose d’un plan de mise en œuvre s’échelonnant sur une période de cinq ans. Le schéma prévoit également la production annuelle d’un rapport d’activités. Sébastien Laplante, directeur du Service des incendies de la Ville de Sainte-Anne-des-Plaines agira à titre de coordonateur régional afin d’assurer la mise en œuvre du schéma.

Concertation et autonomie

Notons que ce schéma ne réduit en rien les responsabilités propres à chacune des Villes, telles l’achat de nouveaux camions, la publicité, l’embauche de pompiers, la construction de nouvelles casernes et autres. Il vient plutôt bonifier la force de frappe des équipes de sécurité incendie, notamment grâce à une meilleure répartition. «Ce schéma est un bel exemple de concertation. Il nous a permis de nous asseoir ensemble, tout en respectant l’autonomie de chacune de nos municipalités», a conclu le préfet.

Rappelons que la MRC de Thérèse-De Blainville, créée en 1982, regroupe les villes de Boisbriand, Blainville, Bois-des-Filion, Lorraine, Rosemère, Sainte-Anne-des-Plaines et Sainte-Thérèse, soit une population totale de près de 154 000 personnes.

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

Concours 3 BBQ !
- PUBLICITÉ -
Top