- PUBLICITÉ -

Michel Limoges et Stéphanie Gingras, respectivement président et directrice générale de l’Association des gens d’affaires de Blainville, accompagnés du maire Richard Perreault et de Stéphane Dufour et Liza Poulin, vice-président et présidente de la commission des finances, du budget et du développement économique de la Ville de Blainville.

Nouveau programme d’aide financière pour les entreprises de Blainville

Le 14 mai 2019, le conseil municipal de la Ville de Blainville adoptait le règlement 1600 décrétant un programme d’aide financière pour la rénovation commerciale et pour le remplacement d’enseignes détachées. Les immeubles commerciaux ou mixtes inclus dans les zones inscrites au règlement peuvent effectuer une demande dans le cadre de ce programme. Ces zones sont situées le long du boulevard du Curé-Labelle et sur le boulevard de la Seigneurie.

«Notre administration souhaite, par ce programme, consolider et dynamiser nos artères commerciales en incitant les entreprises à rénover leur bâtiment ou à remplacer leurs enseignes détachées. Du même coup, nous voulons soutenir les efforts d’embellissement des bâtiments et du paysage urbain. J’invite donc les commerçants des zones concernées à participer à ce programme», a déclaré le maire Richard Perreault.

Pour sa part, le président de l’Association des gens d’affaires de Blainville (AGAB), Michel Limoges, a accueilli cette initiative avec enthousiasme. «Je remercie la Ville de Blainville d’avoir initié ce programme d’aide financière. C’est une belle façon d’inciter les commerçants à entreprendre des travaux sur leur immeuble et il s’agit aussi d’un beau coup de pouce à l’économie locale.»

Volet 1: rénovation commerciale

Le premier volet de ce programme consiste en une aide financière sous forme d’un crédit de taxes foncières qui compensera l’augmentation des taxes sur les travaux admissibles qui résultera de la réévaluation des immeubles une fois que lesdits travaux seront terminés.

«Pour bénéficier du crédit de taxes, les travaux réalisés devront avoir fait augmenter l’évaluation foncière de la propriété d’au moins 3 000 $ par rapport à l’évaluation en vigueur avant les travaux. Ceux-ci devront être terminés à l’intérieur de la période indiquée au permis de construction», a souligné la présidente de la commission des finances, du budget et du développement économique, Liza Poulin.

Le crédit de taxes sera versé une fois que toutes les taxes foncières imposées sur la propriété ayant fait l’objet des travaux auront été payées.

Volet 2: remplacement d’enseignes détachées

Le deuxième volet du programme concerne le remplacement d’enseignes détachées. «Les travaux admissibles doivent être d’une valeur minimale de 2 000 $. L’aide financière correspond à 50% de la valeur des travaux admissibles, jusqu’à concurrence de 1 500$. Le budget alloué au programme étant limité, les demandes seront étudiées selon le principe du premier arrivé, premier servi», a ajouté le vice-président de la commission des finances, du budget et du développement économique, Stéphane Dufour.

Pour connaître les détails du programme d’aide financière: [http://bit.ly/2LLIH5q]. Pour plus de renseignements, communiquez avec le Service de l’urbanisme et de l’aménagement durable du territoire au 450 434-5254.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top