- PUBLICITÉ -

La députée de Thérèse-De Blainville, Louise Chabot.

Nomination de Louise Chabot à la vice-présidence du comité HUMA de la Chambre des communes

La députée de Thérèse-De Blainville, Louise Chabot, a été élue récemment vice-présidente du Comité permanent des ressources humaines, du développement des compétences, du développement social et de la condition des personnes handicapées (HUMA) de la Chambre des communes.

«Je suis très heureuse d’avoir été élue à ce poste par mes collègues des autres partis. En siégeant sur ce comité, je pourrai continuer à faire cheminer les positions du Bloc québécois, entre autres sur les dossiers de l’assurance-emploi et du Code du travail qui ont grandement besoin d’être bonifiés et améliorés.»

La députée est intervenue à plusieurs reprises sur la question de l’assurance-emploi, plus spécifiquement sur les prestations de maladie pour les personnes atteintes de maladie grave. Le Bloc québécois revendique de faire passer le nombre de semaines de prestations de 15 à 50. Mme Chabot et le Bloc québécois demandent aussi des modifications au Code canadien du travail, entre autres par l’ajout d’une clause anti-briseur de grève.

«Les travailleuses et travailleurs du Québec devraient tous avoir droit aux mêmes protections. Pourtant, il n’y a pas de clause anti-briseur de grève dans le Code canadien du travail, alors qu’il y en a dans le Code du travail du Québec.»

Le mandat du comité est d’étudier les questions relevant de l’emploi, du travail, de la sécurité du revenu, du développement des compétences et des personnes handicapées. Les programmes sociaux destinés aux personnes aînées, aux familles, aux enfants et aux personnes handicapées font partie des sujets abordés ainsi que les programmes administrés par Emploi et Développement social Canada.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top