- PUBLICITÉ -
Mcmirabel

Le candidat à la mairie de Mirabel et chef de sa formation politique, Pierre-Paul Meloche, accompagné par les membres de Mouvement citoyen Mirabel.

Mouvement citoyen Mirabel: Réal Brière parle d’agriculture et d’habitudes alimentaires

L’agriculture procure pas moins de 1200 emplois sur les fermes de Mirabel, ce qui génère un chiffre d’affaire de 112 millions de dollars. C’est dire toute l’importance d’y voir se développer le secteur tertiaire ainsi que celui de la transformation, lesquels favoriseraient l’autonomie alimentaire régionale, estime Réal Brière, candidat de Mouvement citoyen Mirabel dans le district 6.

Producteur agricole et enseignant rattaché au département d’agriculture et d’horticulture du Collège Lionel-Groulx, le candidat dresse un portrait de la situation agricole dans Mirabel. Pour lui, il est clair qu’il reste beaucoup à faire pour que Mirabel puisse tirer profit de ses terres, dont les sols se retrouvent parmi « meilleurs à exploiter au Québec. »

Autre temps, autre mœurs, les habitudes alimentaires des consommateurs changent. « En 2017, les citoyens de Mirabel privilégient la fraicheur des aliments et veulent en retracer sa provenance ainsi que sa méthode de production. »

À titre d’administrateur à l’UPA – Mirabel-Sainte-Scholastique, M. Brière s’est déjà penché sur le dossier agricole plus d’une fois. Il va de soi pour lui que Mirabel doit développer la transformation. «D’autres municipalités dans la région, notamment Boisbriand et Sainte-Thérèse, ont leurs propres usines de transformation, observe le candidat Brière. Or, il n’y en a pratiquement pas à Mirabel. Il faut changer cela.»

Il croit que le secteur de la transformation constitue une réelle solution à la façon de faire la mise en marché des produits locaux, qu’il juge déficiente à l’heure actuelle. Ce n’est pourtant pas la main-d’œuvre bien formée et même spécialisée qui manque dans la région, constate-t-il.

«La meilleure façon de mettre en valeur les marchands de produits locaux, c’est d’en faire des commerces de destination», proclame-t-il, en ciblant le marché public de Saint-Janvier. «En plus d’offrir davantage de produits locaux frais, une plus grande présence d’usines de transformation assurerait une création d’emplois.»

«Mirabel possède un immense potentiel agricole, qui n’est pas encore parvenu à maturité, atteste le candidat. Notre équipe, le Mouvement citoyen Mirabel, a plus d’une idée pour valoriser l’agriculture, au cours des prochaines années.»

Pour en savoir plus sur le Mouvement citoyen Mirabel, consultez sa page Facebook à https://www.facebook.com/mcm.equipe/ .

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top