- PUBLICITÉ -
Mouvement Blainville: deux engagements à hauteur de 18 millions

Florent Gravel

Mouvement Blainville: deux engagements à hauteur de 18 millions

Florent Gravel, chef du parti Mouvement Blainville et candidat à la mairie vient de dévoiler ses deux premiers engagements électoraux, deux engagements fermes, dit-il, «qui propulseront Blainville au rang de municipalité incontournable et de référence dans la région en termes d’activités récréotouristiques et sportives.»

Le premier engagement, qui se chiffrerait, selon son estimé, entre 3 et 5 millions de dollars, vise la mise en valeur des espaces verts du Plan-Bouchard, «tout en y préservant son caractère naturel unique et précieux

L’aménagement inclurait les deux lacs qui longent la Côte Saint-Louis et les terrains adjacents pour devenir un parc majeur, avec des sentiers pédestres, un centre d’interprétation ainsi qu’une place publique avec un théâtre en plein air pour spectacles à grand déploiement. M. Gravel prévoit en outre y rapatrier Blainville en fête, «pour en faire une fête essentiellement axée sur la famille et afin de rendre nos rassemblements populaires plus sécuritaires», fait-il valoir. M. Gravel souhaite également mettre en valeur l’histoire de Blainville en intégrant dans ce parc les vieilles bâtisses du Plan-Bouchard qui existent toujours.

Interrogé à savoir à qui appartiennent les terrains ciblés par son projet, M. Gravel a répondu qu’à son avis, ils sont la propriété de la Municipalité. Il a toutefois admis qu’il n’avait pas encore vérifié cette information.

Complexe sportif intérieur centralisé

Comme deuxième engagement, M. Gravel propose de construire un complexe sportif intérieur centralisé qui comprendrait notamment des terrains de soccer, mais aussi des plateaux pour le judo et la balle au mur.

«Blainville compte plus de 2 000 joueurs de soccer et ça fait des années que l’Association de soccer demande à avoir des installations pour pouvoir jouer toute l’année. Je ne comprends pas que l’administration en place ne s’occupe pas de ces gens-là», a-t-il soulevé.

M. Gravel évalue ce projet entre 10 et 15 millions de dollars, somme qu’il compte obtenir en coupant, entre autres, dans les honoraires professionnels des firmes de génie-conseil. «Grâce à l’expertise de nos gens à l’interne, nous pourrions réaliser une économie de plus de 2 millions de dollars annuellement. Des économies additionnelles de 500 000 $ pourraient être réalisées si nous réduisons le budget alloué aux communications», calcule-t-il, ce qui permettrait de payer la nouvelle infrastructure en 15 ans.

M. Gravel précise que ce projet ferait l’objet d’une analyse rigoureuse, avec l’établissement d’un plan de développement et qu’il sera réalisé avec l’aide de partenaires, de concert avec les gouvernements, mais aussi avec la collaboration des associations sportives, dont l’Association de soccer de Blainville. À ce stade-ci, M. Gravel n’a cependant pas précisé le site convoité pour la construction du complexe.

Par ailleurs, M. Gravel a indiqué qu’il était présentement en pourparler avec ses avocats concernant une éventuelle plainte à être logée auprès du Directeur général des élections du Québec, en lien avec le présumé financement illégal qui se serait opéré au Vrai Blainville, à partir de 2006.

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

Concours Mariage 3k
- PUBLICITÉ -
Top