- PUBLICITÉ -

Photo courtoisie de la Ville de Mirabel - Grâce à l’apport des membres de la communauté, plus de 1 300 livres de légumes frais ont été récoltées au jardin communautaire du secteur de Saint-Benoît, à Mirabel.

Mirabel : Plus de 1 300 livres de légumes frais au bénéfice de la communauté

La saison du jardinage maintenant derrière nous, les citoyens impliqués au sein de la première édition du jardin communautaire de Saint-Benoît peuvent afficher leur fierté devant un bilan somme toute positif. Ce sont environ mille heures de bénévolats qui ont été investies pour produire quelque 1 375 livres de légumes frais au bénéfice de la communauté.

Au menu, pour les résidants; gourganes, cerises de terres, ainsi qu’une grande variété de fruits et d’autres légumes. Le tout a été réalisé grâce à l’implication de différents organismes du milieu et de plusieurs citoyens de la communauté de Saint-Benoît, allant des plus jeunes aux membres de l’âge d’or. Le projet collaboratif de jardin communautaire a pu voir le jour cette année, lui qui a été aménagé derrière le nouveau centre culture située sur la rue Sainte-Madeleine.

Les heures de bénévolat ont été effectuées par le comité de mise en valeur de Saint-Benoît, pour transformer cet espace inutilisé en lieu de rencontre pour jeunes, férus de jardinage et plus expérimentés.

«En plus de créer des liens sociaux entre les générations, le projet a permis de sensibiliser les visiteurs en termes d’agriculture urbaine», mentionne-t-on. Un kiosque libre-service de légumes a été aménagé en bordure de rue, pour le plaisir des villageois qui souhaitaient se procurer des produits locaux d’excellente qualité, et ce, de manière périodique.

L’apport de tous

«C’est grâce au dévouement d’un sous-comité, composé d’une douzaine de membres, que le travail d’entretien du jardin a pu être effectué et que les produits de la terre ont pu être récoltés», ajoutent les responsables du comité de mise en valeur de Saint-Benoît, avant de remercier les partenaires et donateurs. Ils souhaitent d’ailleurs donner rendez-vous aux intéressés pour la deuxième édition qui débutera dès le printemps prochain.

Rappelons que le maire suppléant, Patrick Charbonneau accompagnait ce comité pour le lancement de leur jardin en mai dernier. On mentionne que plusieurs citoyens ont investi temps, argent, matériel et machinerie pour la conception. Les instigateurs souhaitent que ce projet inspire d’autres citoyens, villes et municipalités à créer des espaces verts du genre qui sont destinés à rassembler les membres de leurs communautés.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top