- PUBLICITÉ -
Mirabel: Jean Bouchard sera candidat à la mairie

Le conseiller municipal Jean Bouchard est le premier à se porter candidat à la mairie de Mirabel.

Mirabel: Jean Bouchard sera candidat à la mairie

Après deux mandats comme conseiller municipal à Mirabel, Jean Bouchard vise désormais le siège de la mairie. Lors du scrutin de novembre prochain, les électeurs mirabellois verront ainsi le nom d’Action Mirabel: Équipe Jean Bouchard sur leur bulletin de vote.

Le conseiller Bouchard en a fait l’annonce lors de la séance du conseil municipal de Mirabel du 8 avril dernier, qui se tenait dans le secteur de Saint-Janvier qu’il représente depuis près de huit ans au sein de l’équipe du maire Meilleur. «J’ai réfléchi longuement, ça fait plusieurs mois, je vais me présenter à la mairie. J’ai enregistré le parti», a lancé lundi soir le conseiller municipal, à la toute fin de la séance.

Hubert Meilleur n’a d’ailleurs pas hésité à dire qu’il appuie la candidature du conseiller Bouchard à la mairie.

Bachelier en urbanisme, marié depuis près de 30 ans et père de deux jeunes adultes, Jean Bouchard a aussi occupé le poste de directeur général à la MRC de Thérèse-De Blainville.

En entrevue mercredi dernier, Jean Bouchard s’est dit fier du travail accompli par son équipe sur le territoire de Mirabel, sous la direction d’Hubert Meilleur. Il entend poursuivre le développement de la municipalité tant sur le plan commercial qu’immobilier.

Le candidat Bouchard cible le projet du Lac-Mirabel comme l’un des dossiers prioritaires. Il s’assurera rapidement, dit-il, que toutes les infrastructures soient bien en place pour accueillir les investisseurs commerciaux et les futurs propriétaires qui achèteront l’une des 2 000 éventuelles unités de condominium. Le candidat Bouchard calcule qu’une fois le projet en place, la Ville de Mirabel comptera 5 000 nouveaux résidants de plus.

S’il est élu maire en novembre, M. Bouchard fera en sorte que le développement durable soit intégré dans les prochains projets de construction. Son expérience professionnelle d’urbaniste lui permettra, pense-t-il, d’adopter une approche plus détaillée. «En tant qu’urbaniste professionnel, le développement durable est très important pour moi», affirme-t-il.

Quant à la future gare, M. Bouchard s’aligne sur le plan retenu par Hubert Meilleur et les autres conseillers. La gare sera construite rue Victor, dans le secteur de Saint-Janvier. «Là où elle était dans les années 1950», fait remarquer Jean Bouchard.

C’est que Jean Bouchard voit grand pour sa ville. «Je veux que Mirabel devienne un leader économique», laisse-t-il savoir. À ses yeux, elle représente déjà un pôle de développement économique important dans la région. Et l’activité industrielle qui se déploie actuellement grâce, en bonne partie, au secteur aéronautique n’y est pas étrangère.

Mais le conseiller Bouchard n’oublie pas qu’il est politicien et ne veut pas s’étendre davantage sur son éventuel programme. La population le saura d’ici quelques semaines, promet-il.

Il constate toutefois que la population se questionne sur les élus et que la classe politique doit faire des efforts pour briser l’image négative qu’elle projette. «Ce n’est pas vrai que tous les élus ne songent qu’à se mettre de l’argent dans les poches», indique M. Bouchard, qui compte inscrire l’écoute, la transparence et l’intégrité comme mots clés de la prochaine administration, si les Mirabellois le choisissent comme maire.

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top