- PUBLICITÉ -
Entête - Actualités

Mirabel: Bouchard promet d’agir sur la hausse de taxe foncière

S’il est élu maire de Mirabel le 3 novembre, Jean Bouchard, le chef d’Action Mirabel – Équipe Bouchard, a l’intention de baisser le compte de taxes foncières des Mirabellois en 2014, qui devrait normalement subir une augmentation en raison de la hausse moyenne du rôle d’évaluation de 12,9 % dès le 1er janvier 2014.

«Nous allons réduire le taux en 2014, actuellement à 0,59 $ par 100 $ d’évaluation foncière, et le geler en 2015, ce qui représente une importante mesure d’atténuation fiscale et démontre la sensibilité d’Action Mirabel – Équipe Bouchard à l’égard de la capacité de payer des familles et des aînés de notre belle communauté», a expliqué, lundi dernier, l’aspirant maire Bouchard en compagnie des membres de son équipe.

Celui-ci estime important de ne pas surcharger les contribuables mirabellois qui doivent déjà composer avec une hausse de la taxe scolaire et des tarifs variables d’électricité et d’essence.

M. Bouchard paraît d’ailleurs très content des résultats de l’analyse effectuée par HEC Montréal sur les municipalités du Québec. Selon cette étude, la Ville de Mirabel offre à ses citoyens des services 7 % moins chers que les municipalités québécoises comparables.

Le candidat Bouchard fait aussi remarquer que la Ville de Mirabel compte 16 M$ en excédents accumulés et que le présent exercice financier, celui qui se terminera le 31 décembre 2013, devrait permettre de dégager un autre 2 M$.

«Le scénario ne risque pas de différer pour les années à venir en raison du développement qui apportera des revenus substantiels dans les coffres de la Ville. C’est pourquoi notre équipe est en mesure de s’engager formellement à poursuivre la gestion efficace des finances publiques», d’affirmer Jean Bouchard.

Dans ces circonstances, M. Bouchard assure qu’il sera capable de maintenir le ratio de la dette à long terme sur la richesse foncière à un niveau inférieur à la moyenne régionale. «Nous le maintiendrons en deçà de 2 %», a‑t‑il promis.

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top