- PUBLICITÉ -
Entête - Actualités

MDJ de Blainville: un toit neuf malgré une année mouvementée

«L’année 2015 a été une année des plus mouvementées, positivement et difficilement». C’est du moins le portrait que dressait Moïra Duguay, la directrice la Maison des jeunes de Blainville, lors de l’Assemblée générale annuelle, qui  se tenait le 23 mars dernier.

Cette dernière faisait principalement référence au déménagement de l’organisme dans sa nouvelle maison, située désormais au 1177, boulevard Curé-Labelle.

Le déménagement  s’est bien sûr déroulé en mars, tel qu’inscrit à l’agenda, mais avec la faillite du contracteur en cours d’année, certains travaux n’ont pas été complétés, si bien qu’on s’est retrouvé avec un problème au niveau du drain. «Une construction qui tarde à se terminer, deux dégâts d’eau et plusieurs travaux en cours ont dû se faire tout au long de la première moitié de l’année», a indiqué la directrice.

L’équipe a donc lancé un appel à la communauté blainvilloise en vu d’obtenir des services sans que cela s’additionne à la colonne des dépenses dans le grand livre des comptes. «La réponse a été très positive et nous a donc motivé à poursuivre notre travail auprès des jeunes, mais dans divers milieux qu’ils fréquentent, car nous ne pouvions ouvrir les portes à un grand bassin de jeunes en même temps», a commenté la directrice Duguay.

La direction de la Maison des jeunes a également dû restructurer son équipe, à la suite du départ de deux intervenantes, selon ce qu’en dit Mme Duguay. «Et tout cela, en vivant dans un chantier de construction et en gardant contact avec les jeunes via Facebook, le téléphone, quelques activités et à travers les écoles et lieux publics fréquentés par des jeunes.»

Pour donner une idée plus juste de l’ambiance mouvementée à la MDJ, des jeunes avaient d’ailleurs préparé un montage vidéo qu’ils ont présenté aux membres présents à l’AGA et dont le point culminant était bien sûr l’inauguration de leur nouvelle maison, le 22 septembre.

L’année 2015 s’est par ailleurs articulée autour de quelques projets porteurs pour les jeunes et des activités de collecte de fonds. Toucher le sommet fait partie de la longue liste d’activités ayant suscité de l’intérêt parmi les jeunes de la MDJ de Blainville. Quatre jeunes d’entre eux se sont entrainés durant quatre mois pour monter le Mont Orford le 31 mai.

La formule du repas communautaire autour une discussion éducative, le Garde-Manger pour tous, a attiré près de 50 participants réguliers et sera donc inscrite à nouveau à la programmation de 2016.

États financiers 2015

La somme des revenus se chiffre à 169 870 $. L’annuelle dégustation de vins et fromages a permis de récolter 39 935 $, ce qui a laissé 27 801 $ à l’organisme une fois payées les dépenses de son organisation. En plus de l’apport financier de la Ville, de l’Association des gens d’affaire et de dons provenant de sources diverses, la MDJ a reçu une subvention gouvernementale de 108 204 $.

La direction de la MDJ considère cependant que la contribution gouvernementale devrait plutôt se chiffrer autour de 309 750 $ pour assurer le bon déroulement des services aux jeunes, ce qui inclut le salaire de la direction et des intervenants ainsi que toutes les charges administratives. En 2015, la colonne des dépenses a atteint 184 318 $, ce qui a laissé une dette de 14 448 $ à l’organisme.

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top