- PUBLICITÉ -
Matières recyclables: davantage de collectes à Lorraine

Nous reconnaissons ici le maire de Lorraine

Matières recyclables: davantage de collectes à Lorraine

L’occasion était inscrite à l’agenda municipal, puisque le contrat avec l’entrepreneur responsable de l’enlèvement des déchets arrivait à terme ce mois‑ci. Or, la Ville de Lorraine réaménagera le service en favorisant l’économie de coûts, l’efficacité et le développement durable, en passant par l’herbicyclage.

L’économie se fait désormais sur la collecte de déchets domestiques en réduisant leur nombre de 52 à 43 par année. Il y aura donc maintien du service hebdomadaire d’avril à octobre, puis on passera aux deux semaines, de novembre à mars.

Le Service du développement durable observait que les bacs à déchets n’étaient souvent remplis qu’à moitié, tandis que les demandes pour un deuxième bac bleu étaient nombreuses, ce qui explique que l’on profite de la réouverture de contrat pour doubler le nombre de collectes de matières recyclables qui deviendront hebdomadaires.

En ce qui a trait aux résidus verts, tailles de haies, désherbage et coupe de gazon, il y aura économie puisque le service ne sera dispensé qu’à l’ouverture des jardins et terrasses, au printemps, ainsi que pour la collecte des feuilles à l’automne. «En procédant de cette façon, nous dit le maire, nous encourageons l’herbicyclage, pratique dont les retombées sont des plus positives.»

Alain Cyr, du Service de développement durable, prévoyait sept collectes de résidus verts au printemps et autant à l’automne. La conseillère Chantal Lehoux précisait que l’entente globale était signée pour cinq ans, en rappelant que l’écocentre demeure disponible, notamment pour le déchiquetage.

Il faut savoir qu’au‑dessus de l’administration municipale il y a le ministère du Développement durable, de l’Environnement, de la Faune et des Parcs qui imprime la volonté de détourner de l’enfouissement plus de 60 % des matières résiduelles d’ici 2020.

«Il y avait donc deux pratiques à changer pour obtenir un gain d’efficacité», selon le maire Ramez Ayoub et les citoyens retrouveront l’organigramme complet des collectes au dos de la revue municipale Le Reflet. L’information est aussi disponible sur le site de la Ville de Lorraine.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top