- PUBLICITÉ -
«Martine Desjardins n’a pas choisi le bon parti» — Amir Khadir

Le député sortant dans Mercier et tête d’affiche de Québec solidaire

«Martine Desjardins n’a pas choisi le bon parti» Amir Khadir

Le député sortant de Québec solidaire dans Mercier, Amir Khadir, était de passage à Sainte-Thérèse, jeudi en fin de matinée. Entouré des candidats de la région, Annie Giguère (Blainville), Sylvie Giguère (Groulx), Duncan Hart Cameron (Deux-Montagnes) et Joëlle St‑Pierre (Masson), M. Khadir a fait le point sur l’égalité homme-femme au Québec.

«Québec solidaire est le seul parti à faire de la lutte aux inégalités une priorité et qui s’engage à respecter la décision de la Cour supérieure une fois au pouvoir», a‑t‑il déclaré. M. Khadir fait alors référence au jugement récemment rendu par la Cour supérieure par lequel les modifications apportées en 2009 par le gouvernement Charest à la Loi sur l’équité salariale ont été jugées invalides.

Or, M. Khadir déplore l’incohérence du Parti québécois qui conteste ce jugement. «En février dernier, avec l’argent des contribuables, le PQ a décidé d’aller en Cour d’appel pour contester ce jugement. Le PQ vient torpiller l’équité salariale», déduit‑il.

Prenant la parole à son tour, la candidate dans Groulx a souligné le fait que le tiers des emplois dans la région se retrouve dans les services publics, «ces mêmes postes directement touchés par la contestation du gouvernement Marois.»

Voilà qui fait dire à M. Khadir que le Parti québécois nuit à l’égalité homme-femme. Comment? «En permettant l’appauvrissement des femmes, avec la hausse des tarifs de garderie, les coupures à l’aide sociale, le calcul des pensions alimentaires et le projet de charte qui va permettre le congédiement des femmes voilées qui travaillent dans nos écoles, hôpitaux et garderies», a‑t‑il énuméré.

Québec solidaire dans Groulx

Si tous les candidats solidaires de la région semblent s’accorder pour dire que leur message semble avoir été bien entendu et compris par la population, M. Khadir pousse la note un peu plus loin et dénonce les propos de la candidate péquiste dans Groulx, Martine Desjardins, publiés sur son blogue, en date du 29 mars dernier, et qui vont comme suit: «À chacune de ses présences au pouvoir, le Parti québécois a fait avancer la cause des femmes.»

«Ah oui? sourcille‑t‑il. J’ai beaucoup de respect pour Martine Desjardins qui est féministe et progressiste. Mais visiblement, elle n’a pas choisi le bon parti.»

Piquée au vif, la principale intéressée a eu cette réponse: «M. Khadir fait preuve de beaucoup de condescendance et de paternalisme pour un homme qui se dit féministe. Joindre le Parti Québécois, c’est m’associer aux femmes qui ont permis de faire avancer la cause des femmes, notamment avec les garderies subventionnées et la conciliation travail-famille, sans compter que c’est le parti qui a donné au Québec sa première première ministre.»

M. Khadir a conclu en affirmant ressentir, à quelques jours du scrutin, un bel enthousiasme sur le terrain. «Nous avons des équipes fortes dans toutes les régions du Québec. Pourquoi pas une députée dans Groulx?»

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top