- PUBLICITÉ -
Entête - Actualités

Martine Desjardins et le développement économique durable

La candidate du Parti Québécois, Martine Desjardins, a présenté ses engagements pour favoriser un développement économique durable dans la circonscription de Groulx.

«La circonscription de Groulx a besoin d’un sérieux coup de barre pour régler les problèmes de congestion routières et pour convaincre de nouvelles entreprises manufacturières de s’établir ici. Je suis déterminée à agir pour réduire les problèmes de congestion routière et pour que les Laurentides deviennent un leader du développement de la filière industrielle électrique», a déclaré Martine Desjardins.

Un réseau de transport efficace et durable

Pendant neuf ans, sous le règne libéral, les projets routiers des Basses-Laurentides ont vécu d’innombrables retards et dépassements de coûts, pour suit la candidate. «La congestion résultant de cette mauvaise gestion se vit au quotidien par les citoyens de Groulx, dit-elle, c’est pourquoi le Parti Québécois s’est engagé à terminer les rénovations de l’échangeur des autoroutes 15 et 640, et à prolonger l’autoroute 19. Je m’engage pour ma part à faire un suivi extrêmement serré de ces projets afin qu’ils soient complétés dans les délais prévus.»

La question du transport en commun est prioritaire pour le Parti Québécois affirme encore Mme Desjardins. Au cours des 18 derniers mois, souligne-t-elle, le gouvernement Marois a ajouté 54 départs par semaine sur la ligne de train Blainville-St-Jérôme et a injecté 1 milliard $ pour l’entretien et la réfection des infrastructures de transport en commun. «Il est impératif de faciliter les déplacements de la population partout sur le territoire, estime Mme Desjardins. C’est pourquoi je m’engage à travailler en concertation avec les acteurs du milieu et le Comité d’axe pour le corridor de l’autoroute 15 – Boisbriand afin de développer le transport collectif sur la Rive-Nord.»

Des emplois de qualité

Pour Martine Desjardins, l’inaction des libéraux a causé la perte de plus de 138 000 emplois manufacturiers au Québec. Elle ajoute que Parti Québécois s’est engagé à relancer nos industries avec, entre autres, la politique industrielle du Québec et la stratégie d’électrification des transports. «La stratégie d’électrification des transports va positionner le Québec comme chef de file dans ce marché mondial, assure-t-ele. Je m’engage donc à favoriser le développement du secteur manufacturier dans Groulx en soutenant les démarches de la Conférence régionale des élus et du milieu économique pour faire en sorte que les Laurentides soient au coeur du développement de la filière industrielle électrique.»

Consulter les citoyens

La candidate du Parti Québécois entend mettre de l’avant le rôle premier d’une députée, soit celui de représenter la population de sa circonscription. «Les citoyens doivent sentir que leur députée est à l’écoute de leurs enjeux. En ce sens, en plus de privilégier les rencontres mensuelles, je m’engage à tenir chaque année une assemblée citoyenne pour faire le bilan de l’année et échanger sur les préoccupations des résidants de Groulx», a conclu Mme Desjardins.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top