- PUBLICITÉ -
Marlene Cordato expulse Patrick Thifault de son parti

Marlene Cordato

Marlene Cordato expulse Patrick Thifault de son parti

Après s'être donné un mois pour réfléchir à la délicate situation du conseiller Patrick Thifault, la mairesse Marlene Cordato lui a demandé de quitter son parti. Toutefois, celui-ci demeure sur la scène municipale et agira désormais à titre de conseiller indépendant.

Mme Cordato a fait part de sa décision à l’occasion d’un court point de presse tenu lundi, en fin d’après-midi. «J’ai demandé à M. Thifault de quitter le Ralliement des citoyens de Boisbriand. Il a accepté de le faire, sachant que le geste regrettable qu’il a posé était à l’encontre des valeurs que mon parti véhicule», a indiqué la mairesse de Boisbriand.

Absent au moment où l’annonce de son expulsion du RDCB a été rendue publique, le conseiller Thifault avait tout de même laissé une note pour expliquer les raisons qui l’ont poussé à accepter de quitter le parti de la mairesse à sa demande. «Je suis fier de tout le travail que j’ai fait à Boisbriand et je ne permettrai pas que mon geste entache le combat que j’ai mené depuis 2005. Dans cet esprit, je reste à mon poste de conseiller où je continuerai à prendre des décisions pour le bien-être des citoyens

En devenant conseiller indépendant, Patrick Thifault gardera sa place au sein du conseil municipal, il continuera également à s’exprimer sur les dossiers en cours et pourra aussi voter. Ce dernier élément n’est pas anodin puisqu’il est de notoriété publique que le conseiller Thifault ne partage pas souvent les positions des membres de l’opposition. «Je ne pense pas qu’il intègrera l’équipe de l’opposition du jour au lendemain», a ironisé la mairesse Cordato.

Cette dernière a précisé qu’à titre de conseiller indépendant, M. Thifault pourra aussi assister à l’assemblée plénière comme tous les autres membres du conseil. Rappelons que les membres de l’opposition portent également le statut de conseiller indépendant.

La mairesse n’a pas manqué de rappeler que Patrick Thifault avait été pour elle un allié indispensable dans les combats qu’elle a menés depuis 2005. «Cela n’excuse pas son geste, mais j’espère que les gens n’oublieront pas tout le travail qu’il a accompli avec moi contre la corruption et la collusion, pour faire de Boisbriand une ville sainement administrée et dont les citoyens peuvent maintenant être fiers», a souligné en terminant Mme Cordato.

Il n’a pas été possible de savoir si Patrick Thifault se représentera au scrutin municipal de novembre prochain. Mme Cordato s’est elle-même fait bien discrète sur ses plans d’avenir pour la mairie qu’elle dirige.

 

 

 

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top