- PUBLICITÉ -
Mario Laframboise lance sa campagne: «2019 sera l’année de la 19!»

La CAQ a le vent dans les voiles, disent les sondages, et le député sortant de Blainville, Mario Laframboise, a fait une entrée triomphale au restaurant La Verdura, où l’attendaient de nombreux partisans. (Photo Claude Desjardins)

Mario Laframboise lance sa campagne: «2019 sera l’année de la 19!»

Coalition Avenir Québec

Le député sortant de Blainville, Mario Laframboise, fera de nouveau campagne sous les couleurs de la Coalition Avenir Québec (CAQ) et a profité d’une première apparition devant ses partisans, mercredi dernier, pour affirmer qu’un gouvernement dirigé par François Legault lancerait immédiatement les travaux du prolongement de l’autoroute 19 sans changer quoi que ce soit au projet récemment annoncé par les libéraux.

«2019 sera l’année de la 19» , a-t-il lancé d’entrée de jeu, annonçant du même coup que son chef, François Legault, serait de passage à Bois-des-Filion, ce dimanche, pour confirmer la chose. «C’est la première promesse qu’il a faite, en 2012» , a-t-il rappelé. «Le projet qui est sur la table a été accepté par le milieu et on ne le changera pas. Je ne jouerai pas dans un film où on viendrait vous annoncer qu’on refait les études. Théoriquement, les libéraux devraient avoir commandé les plans et devis, alors on va continuer le travail et, en 2019, on va faire la première pelletée de terre» , assure-t-il.

Dossiers majeurs

Le prolongement de la 19 s’inscrit sur la liste des dossiers majeurs brandie par le député sortant qui entend pousser également celui concernant l’élargissement du pont Gédéon-Ouimet qui enjambe l’autoroute 15, entre Boisbriand et Laval. «Ce sera absolument nécessaire si on veut élargir la 15 et faire une voie réservée au transport collectif» , insiste Mario Lafamboise qui reproche à la ministre responsable des Laurentides, Christine St-Pierre, de n’avoir pas fait le boulot. «Je vous le dis: le cadre financier de la CAQ prévoit la réalisation de ces deux projets» , promet-il.

Celui-ci enchaînait en affirmant qu’à titre de «moteur économique» du Québec, la MRC de Thérèse-De Blainville obtiendrait sa part du lion de la part d’un gouvernement caquiste. «Normalement, quand un gouvernement répartit les fonds pour le développement des régions, de dire M. Laframboise, cette répartition est inversement proportionnelle à la vigueur économique du milieu, ce qui fait que notre MRC est celle qui reçoit toujours le moins. Nous croyons que le fait de ne pas investir où ça va bien demeure une erreur fondamentale. Les libéraux et les péquistes l’ont pourtant fait. À la CAQ nous croyons plutôt qu’il faut encourager ceux qui traînent l’économie.»

De fait, advenant sa réélection, Mario Laframboise encourage à l’avance tous les entrepreneurs à exprimer leurs besoins. «Nous soutiendrons les entreprises, nous investirons dans des emplois de qualités et bien rémunérés» , promet le candidat.

Faire plus et mieux

Poursuivant, Mario Laframboise a également abordé le dossier de la santé, notamment l’état des hôpitaux qu’il considère en mauvais état. «C’est un euphémisme. Même les libéraux le reconnaissent. Le problème, c’est qu’ils n’ont pas mis une cenne dedans» , reproche-t-il, ajoutant que le cadre financier de la CAQ qu’on présentera en cours de campagne prévoit qu’on pourra atteindre les objectifs fixés dans ce contexte, sans toucher au fonds des générations ni à la réserve que s’est donnée le gouvernement sortant.

«Le problème, avec les libéraux, c’est que pendant les trois dernières années, ils ont sous-investi. Ils ont coupé dans les dépenses, ce qui a eu pour effet de réduire les services dans chacun des ministères. Après, ils ont ouvert les vannes. Il y a trop d’argent. La population est en colère. Ils ont fouillé dans nos poches et maintenant, ils nous font des promesses avec notre argent. Avec François Legault, on va redonner de l’argent aux familles tout en augmentant les services» , a conclu Mario Laframboise en réaffirmant son intention de «faire plus et faire mieux» pour la population du comté de Blainville qui comprend les municipalités de Blainville, Bois-des-Filion et Lorraine.

 

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top