- PUBLICITÉ -
Marie-Claude Collin nie avoir des visées au provincial

Marie Claude Collin Nie Avoir Des Visées Au Provincial

Marie-Claude Collin nie avoir des visées au provincial

À la suite des allégations de Florent Gravel

Conseillère actuelle et candidate aux élections du 5 novembre dans le district du Blainvillier, Marie-Claude Collin n’a aucunement l’intention de faire le saut en politique provinciale, contrairement aux intentions que lui prêtait récemment dans ses pages le chef de Mouvement Blainville, Florent Gravel.

«Lorsque je me suis présentée au Parti libéral la première fois [http://en 2014], affirme Mme Collin, mon but était de rendre équitables les services de garde au Québec, un dossier sur lequel je travaille toujours très fort, parallèlement à mon autre travail qui est celui de conseillère municipale.»

Elle a d’ailleurs déposé, la semaine dernière, un mémoire au sujet de l’équité des services de garde au Québec. Les seuls échanges qu’elle entretient donc avec le Parti libéral, insiste-t-elle, sont destinés à faire avancer ce dossier.

«Je ne peux plus quitter la maison. Mon mari est atteint d’un cancer et extrêmement malade. C’est lui qui a voulu que je me représente au municipal, car il sait à quel point c’est une passion pour moi. Je ne me vois pas quitter Blainville pour m’en aller au provincial.»

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top