- PUBLICITÉ -
Blainville, Marie-Claude Collin, Florent Gravel, conflit d'intérêt, Groupe Mathieu

Marie-Claude Collin ne sera pas citée à comparaître

Dans une lettre dont le contenu ne peut être dévoilé publiquement et dont la Direction générale de la Ville de Blainville a été informée, la Direction du contentieux et des enquêtes de la Commission municipale du Québec (CMQ) a annoncé, lundi matin, que la conseillère du district du Blainvillier,  Marie-Claude Collin, ne serait pas citée à comparaître devant la Section juridictionnelle de la CMQ (tribunal) et qu’en conséquence, elle ne sera pas sanctionnée.

L’émission de cette lettre a également pour effet de mettre fin au traitement du dossier.

Considérant la nature confidentielle de la communication, stipule la Ville de Blainville, aucun autre commentaire ne sera fait pour le moment par l’un ou l’autre des intervenants.

Rappelons que des allégations de conflits d’intérêts pesaient sur la conseillère municipale Marie-Claude Collin qui, à ce titre, aurait voté à deux occasions sur des projets impliquant l’entreprise qui est également propriétaire de l’immeuble où est située sa garderie. Ces deux votes sont survenus lors de la séance du conseil du 20 janvier 2020.

 

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top