- PUBLICITÉ -
Marchons ensemble!

(Photo Michel Chartrand)

Marchons ensemble!

Journée nationale des centres de femmes du Québec

Les femmes de la MRC de Thérèse-De Blainville vont marcher. Dans le cadre de la Marche mondiale des femmes, le 17 octobre prochain à Rimouski, les femmes de toutes les régions du Québec et ailleurs sont attendues pour joindre leur voix aux millions d’autres femmes à travers le monde afin de lancer un appel à l’égalité et à la justice sociale.

C’est le message que la présidente du Centre Rayons de femmes de Thérèse-De Blainville, Danielle Laramée, est venue dire, le 5 octobre dernier. «Cette année, le Centre Rayons de femmes Thérèse-De Blainville, tout comme l’ensemble des centres de femmes, poursuit sa lutte contre la pauvreté et l’appauvrissement des femmes et pour l’accès à de meilleures conditions en santé», a mentionné la présidente. Ce message a été lancé dans le cadre de la Journée nationale des centres de femmes du Québec, le 5 octobre dernier. Afin de souligner cette journée, le Centre Rayons de femmes a organisé une journée portes ouvertes de ses installations, situées au 27, boulevard Desjardins Ouest à Sainte-Thérèse. «Le Centre Rayons de femmes vous invite à souligner la 8e édition de la Journée nationale des centres de femmes du Québec sous le thème Ensemble, refusons la tarification dans le système de santé», de dire Danielle Laramée, précisant que cette journée est fêtée depuis 2003 dans la belle province. Pour souligner la Journée des centres de femmes, le Centre de Thérèse-De Blainville avait invité plusieurs partenaires de l’organisme ainsi que des femmes impliquées à venir visiter les installations. La programmation des activités de l’automne 2010 a également été présentée. Un buffet a été servi sur l’heure du midi. Le but: permettre l’échange entre les partenaires et discuter. Dans l’après-midi, les femmes ont eu la chance d’assister à une conférence sur le système de santé. L’activité a été animée par des représentants du réseau de la santé des Laurentides. Cette année, les femmes souhaitent démystifier l’accès au réseau de la santé et revendiquer des soins gratuits, accessibles à tous les individus. «Nous revendiquons l’arrêt immédiat de toute facturation de produits et services médicaux relative aux diagnostics, aux examens, aux soins et aux traitements dans les cabinets de médecins et dans les établissements de santé, qu’ils soient publics ou privés, et ce, pour toutes et tous, y compris pour les personnes nouvellement immigrées et migrantes», peut-on lire dans le communiqué de presse du Centre. Dans les prochains jours, il semble que le Centre Rayons de femmes fera connaître une liste de revendications régionales pour améliorer la qualité de vie des femmes. Rappelons que le Centre Rayons de femmes est un organisme communautaire dédié à la condition féminine. Les femmes y trouvent soutien, accueil, écoute, entraide, support, référence, rencontres thématiques, actions citoyennes, défense des droits, etc. Également sur place, la mairesse de Boisbriand, Marlene Cordato, a rappelé l’importance du Centre au sein de la MRC de Thérèse-De Blainville. «Les actions du Centre aident à changer la vie des femmes et à l’améliorer», a-t-elle conclu.

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top