- PUBLICITÉ -
Manœuvres électorales douteuses à Sainte-Thérèse?

Le collectif signataire de la plainte demandant la démission du conseiller Normand Toupin et de la reprise du scrutin regroupe Jean-Guy Tessier

Manœuvres électorales douteuses à Sainte-Thérèse?

Un collectif de candidats défaits demande la reprise du scrutin dans Chapleau

Un collectif formé des trois candidats défaits à la mairie de Sainte-Thérèse, Vincent Arseneau, Christian Charron et Marc Laporte, ainsi que des quatre candidats défaits dans le district Chapleau (Jean-Guy Tessier, Alain Jasmin, Héloïse Bélanger Michaud et Paul Desjardins), dénonce les manœuvres prétendument douteuses de l’équipe PME Surprenant, et plus particulièrement celles du conseiller Normand Toupin, lors de l’élection du 3 novembre dernier.

Dans une plainte à être déposée auprès du Directeur général des élections (DGE) du Québec, le collectif demande la démission de Normand Toupin et la reprise du scrutin dans le district Chapleau.

La plainte découle des observations et des informations récoltées par Christian Charron, le soir du scrutin. «Dans toutes les sections de vote du district, la candidate Héloïse Bélanger Michaud était en tête, sauf dans la section 23, où elle n’a récolté que 5,3 % des votes, contre 75,9 % en faveur de Normand Toupin», explique-t-il.

Or, la section 23 correspond entièrement aux électeurs habitant les Résidences du marché, une résidence pour personnes âgées située dans le district Chapleau. Le même constat s’applique aux candidats à la mairie, alors que 65,9 % des votes de la section 24 sont allés à Sylvie Surprenant, contre 30,1 % dans les autres sections. M. Charron s’explique mal qu’une seule section démontre un vote aussi massif en faveur de l’équipe PME Surprenant, alors que toutes les autres sections affichent des résultats fort différents.

Qui plus est, selon le témoignage d’au moins quatre autres personnes, M. Charron ajoute que le candidat Toupin aurait distribué du matériel publicitaire et passé plusieurs heures dans les Résidences du Marché, lieu de vote durant la journée du 3 novembre, un geste qui contrevient directement à l’article 5.1 du règlement local. Cet article stipule, en substance, que le jour du scrutin, aucun candidat ne pourra être présent ni à l’intérieur, ni à l’extérieur des résidences pour personnes âgées suivantes: Jardin des sources, Résidence Le Sage au piano et Résidences du marché.

Reprenant la parole, Vincent Arseneau s’est dit heurté et choqué du fait que la mairesse Surprenant n’ait pas respecté sa parole, elle qui avait pourtant été avisée de ces dispositions par le président des élections, Jean-Luc Berthiaume, lors d’une rencontre survenue le 15 octobre, à laquelle était aussi présents son agent officiel Gérald Vallée, Vincent Arseneau et son agent officiel, Pascal Morand.

Par ailleurs, le collectif de candidats s’interroge également sur les manquements à l’impartialité du Groupe Maurice, gestionnaire des Résidences du marché et de sa directrice Diane Désormiers, qui auraient rendu complexe la visite des candidats auprès de leurs résidents, soit par absence de retour d’appel ou par limitation importante au niveau du temps alloué pour les rencontres. «Cette seule résidence correspond à cinq rues de votes et on n’y a pas eu accès», déplore M. Arseneau.

La plainte a été signée, en date du 14 novembre, par les sept personnes citées précédemment. Elle sera par la suite acheminée auprès du DGE, avec copie conforme envoyée à Jean-Luc Berthiaume. Une demande sera également faite à M. Berthiaume de suspendre l’assermentation de Normand Toupin à titre de conseiller, prévue ce lundi 18 novembre, le temps que l’enquête suive son cours.

Soulignons que seul un juge de la Cour supérieure du Québec peut invalider une élection et permettre la reprise du scrutin. Dans le cas d’une manœuvre électorale frauduleuse, le rôle du DGE se limiterait, le cas échéant, à l’émission d’un constat d’infraction doublée d’une amende.

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

Concours IGA DAIGLE

Concours restos de l'été
- PUBLICITÉ -
Top