- PUBLICITÉ -
Mandat: recherche de financement

Virginie Huneault et Audrey Charrette-Arcand

Mandat: recherche de financement

Chargées de projet pour Leucan Laurentides-Lanaudière depuis un an, Audrey Charrette-Arcand et Virginie Huneault voient au développement financier de l’organisme afin de s’assurer que les fonds entrent régulièrement.

Loin d’être facile comme mandat, surtout quand on sait que l’argent provient principalement de dons philanthropiques. Il faut donc compter (et espérer) que les évènements d’envergure comme le Défi têtes rasées, à titre d’exemple, rapportent suffisamment. Et heureusement, depuis quelques années, le Défi s’avère une très grosse source de financement pour l’organisme.

«On est déjà en préparation pour cet évènement qui aura lieu en mai 2014. Amorcer les campagnes de financement se résume à cogner aux portes, expliquer ce qu’est Leucan et présenter l’organisme, puisque les gens ne connaissent pas tous les services offerts, explique Audrey-Charrette-Arcand, responsable du territoire des Laurentides. Quand on voit des enfants rentrer chez Leucan, on comprend notre raison d’être, ici.»

Même son de cloche pour sa collègue qui œuvre pour la région de Lanaudière. «Pour ma part, je développe dans les petites villes et il y a beaucoup d’étapes à franchir pour mener les collectes de fond. On trouve les présidents d’honneur, les enfants qui deviendront porte-parole, on fixe les dates, on coordonne les défis avec les bénévoles. Oui, c’est un travail qui se prépare longtemps à l’avance», confirme Virginie Huneault.

Si les défis sont nombreux pour les deux jeunes femmes, ces dernières ne lâchent pas des yeux leur but ultime: que les entreprises embrassent la cause de Leucan Laurentides-Lanaudière.

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top