- PUBLICITÉ -
Malgré la prorogation: un automne actif pour Charmaine

La députée néo‑démocrate de Terrebonne-Blainville

Malgré la prorogation: un automne actif pour Charmaine

Ce n’est pas la prorogation annoncée plus tôt par le premier ministre Harper qui empêchera la députée néo‑démocrate de Terrebonne-Blainville, Charmaine Borg, de s’activer sur le terrain au cours des prochaines semaines.

C’est du moins le message qu’elle a tenu à lancer aux électeurs de son comté en début de semaine dernière. Mme Borg critique la décision de M. Harper. «La Chambre des communes est le seul endroit où les ministres doivent répondre chaque jour aux questions sur les priorités des Canadiens. Plusieurs débats sur des dossiers chauds seront ainsi reportés, comme celui sur la sécurité du transport ferroviaire. C’est irresponsable de la part des conservateurs», a‑t‑elle indiqué lors d’un point de presse à son bureau de comté, lundi matin.

D’ici la reprise des travaux de la Chambre des communes, vraisemblablement prévue pour la fin octobre, la députée compte travailler sur quatre dossiers régionaux.

Porte-parole de l’opposition en matière d’enjeux numériques, Mme Borg s’investit depuis l’hiver dernier dans la promotion du projet de loi C‑475, visant à redéfinir la protection des renseignements personnels et documents électroniques. Il y est notamment question de créer des mécanismes efficaces d’alerte en cas de violation de données et de renforcer les pouvoirs exécutifs du commissaire et de la Cour fédérale en cas de non‑conformité par les organismes. «Les projets de loi qui émanent des députés ne sont pas affectés par la prorogation, explique Mme Borg. Mon projet de loi continuera de cheminer à l’étape où il était rendu.»

Dans la foulée des sujets qui seront éventuellement débattus à la Chambre des communes, il y a celui des enfants-soldats et des pratiques des entreprises relativement à l’extraction, à la transformation, à l’achat, au commerce et à l’utilisation des minéraux, des conflits provenant de la région des Grands Lacs africains.

Mme Borg souhaite sensibiliser ses électeurs à ce projet de loi sur les minéraux des conflits C‑486, qui devrait faire l’objet d’un débat à la Chambre des communes en janvier 2014 et établirait, s’il est adopté, des conditions précises à ces activités. Mme Borg entend en informer les citoyens de la région lors d’une conférence dont la date sera communiquée ultérieurement.

La députée tiendra également, le 26 octobre, une séance d’information entourant les démarches à faire en vue d’obtenir un passeport, sans avoir à se déplacer dans une autre ville.

La deuxième édition de la collecte de vêtements usagés de la députée fédérale de Terrebonne-Blainville se tiendra jusqu’au 21 septembre. «La demande pour des vêtements est forte lors de la rentrée scolaire, donc il me fait plaisir de m’associer aux organismes du coin pour recueillir des morceaux qui sont encore bons, mais qui ne conviennent plus à leur propriétaire», a commenté Mme Borg.

Les citoyens peuvent apporter leurs sacs de vieux vêtements directement aux IGA Extra (675, boul. des Seigneurs, Terrebonne), IGA Extra Blainville (9, boul. de la Seigneurie, Blainville), IGA Terrebonne (3451, montée Gagnon, Terrebonne) et au Tigre Géant (86, boul. Sainte-Anne, Ste-Anne-des-Plaines).

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top