- PUBLICITÉ -
Mairie de Sainte-Thérèse: au tour de Christian Charron de sauter dans la mêlée

Le citoyen Christian Charron vient d’officialiser son intention de briguer la mairie de Sainte-Thérèse en novembre 2013.

Mairie de Sainte-Thérèse: au tour de Christian Charron de sauter dans la mêlée

La mairie de Sainte-Thérèse semble de plus en plus convoitée alors qu’un deuxième candidat, après Vincent Arseneau (actuel conseiller indépendant), vient d’officialiser ses intentions.

Il s’agit cette fois du citoyen Christian Charron, ancien chef de Vision Action Sainte-Thérèse, un parti, rappelons-le, qui avait tenté de faire élire Annick Hupperetz à la mairie, en 2009, et duquel M. Charron s’était par la suite dissocié. «Il y a eu des évènements en 2009, semble-t-il, je n’étais pas là et je n’y ai pas participé», a-t-il déclaré.

C’est donc fin seul, à titre d’indépendant, qu’il entend briguer la mairie de Sainte-Thérèse en novembre prochain, sans pour autant «fermer la porte» à une éventuelle équipe. «C’est plus facile quand on est indépendant; on peut dire ce qu’on veut et on n’est pas tenu à une ligne de parti, ce qui favorise la liberté d’expression. De plus, on ne connaît pas le passé des gens avec qui on s’associe, ce qui pèse en faveur de l’indépendance… Mais je ne ferme pas la porte», a-t-il fait valoir.

Sa décision de se porter candidat découle, dit-il, des lacunes observées au conseil municipal depuis deux ans, «autant sur le plan de la démocratie, des relations avec les citoyens, de la gestion, de la qualité des décisions à tous les niveaux, du dynamisme du Village, du respect des droits des personnes handicapées, pour ne nommer que ces aspects», énumère-t-il.

D’avis que l’heure est davantage aux propositions qu’à la critique, lui qui en a pourtant servi plus d’une au conseil municipal actuel, et en particulier à la mairesse Sylvie Surprenant, depuis les dernières années, M. Charron, s’il est élu, souhaite faire de Sainte-Thérèse «une ville démocratique, dynamique, belle sur le plan de l’urbanisme et de l’architecture, avec une vie communautaire riche et des parcs qui favorisent les échanges, une ville qui est verte, qui est fluide au niveau des déplacements et qui est accessible pour les personnes à mobilité réduite.»

Rappelons que les élections municipales se dérouleront le 3 novembre prochain, dans l’ensemble des municipalités du Québec. Les candidats ont jusqu’à 30 jours avant le scrutin pour enregistrer leur bulletin de candidature auprès du Directeur général des élections (DGE) du Québec.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top