- PUBLICITÉ -
Mairie de Blainville: Florent Gravel à nouveau dans la course

Florent Gravel vise la mairie de Blainville. Il en est à une 4e campagne électorale municipale.

Mairie de Blainville: Florent Gravel à nouveau dans la course

Des interrogations au sujet d’une nomination

Ses précédentes défaites aux élections municipales de 2009, 2013 et 2017, en vue de devenir le maire de Blainville, n’auront finalement pas eu raison de la détermination de Florent Gravel qui a annoncé, la semaine dernière, qu’il serait à nouveau candidat aux élections de 2021.

«Je sais qu’au terme de la dernière élection j’avais annoncé que je ne me représentais pas, mais je ne peux rester les bras croisés à ne rien faire en regardant tout ce qui se passe à Blainville» , a dit Florent Gravel, qui est notamment demeuré bouche bée de voir un ancien conseiller municipal être nommé directeur adjoint.

«J’ai été estomaqué d’apprendre que le maire Richard Perreault avait une fois de plus nommé un ami dans une fonction cadre. Je pense qu’i faut que ce soit dénoncé» , a dit Florent Gravel, au sujet de la nomination récente de Normand Dupont, à titre de directeur adjoint de la Ville.

Selon lui, cette nomination a été faite «en catimini» et ajoutée à l’ordre du jour de l’assemblée du conseil de janvier «à la dernière minute, en cachette» .

«Normand Dupont a été conseiller municipal de 2005 à 2017 dans l’équipe Cantin/Perreaut avant de prendre sa retraite cette année-là. Deux ans plus tard, on le nomme directeur adjoint. Encore un ami du parti. Je me questionne sérieusement!» lance Florent Gravel, rappelant du même souffle les embauches d’autres individus «proches du parti de Richard Perreault ou de François Cantin (maire de Blainville de 2005 à 2013)» .

«On a qu’à penser à Dominic Cayer, de Tapage, embauché comme conseiller stratégique de 2005 à 2013. Comment on peut embaucher l’un de nos fournisseurs de services à qui l’on a donné plus de 3 M$ de contrats? Est-ce que ça fait partie de l’ADN du parti de Perreault de nommer les amis? Je pense que oui et la population doit le savoir!»

D’autres embauches

M. Gravel dénonce également l’embauche d’Éric Lachapelle, en décembre 2013. Congédié un an plus tard, dit-il, M. Lachapelle a reçu une indemnité de départ de plus de 321 000 $. Il questionne aussi les nominations de Michel Lacasse (membre de l’équipe Cantin, en 2001) comme directeur général et de Yannick Proulx (ancien VP de Tapage), comme conseiller du maire.

«Je me demande comment l’équipe en place gère les amis du parti, poursuit Florent Gravel. Car si on regarde cela, c’est un petit ami du parti (M. Lacasse) qui aujourd’hui dirige la Ville. Et là, la nomination de Normand Dupont! Je suis estomaqué de voir que les nominations partisanes sont chose courante à Blainville.»

À près de deux ans des prochaines élections municipales (novembre 2021), Florent Gravel a bien l’intention de présenter une équipe complète. D’ailleurs, il était sur le point d’annoncer le nom du premier à joindre son équipe. Le nom de Jean-René Drouin est celui qui circule le plus.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top