- PUBLICITÉ -
Lucie Lecours, CAQ, député, Les Plaines, ministre déléguée, économie, PME,

Lucie Lecours, ministre déléguée à l’Économie.

Lucie Lecours, alors qu’elle remettait au premier ministre François Legault le rapport sur la Commission spéciale sur l’exploitation sexuelle des mineurs.

Lucie Lecours nommée ministre déléguée à l’Économie

La députée de Les Plaines monte en grade

La députée de Les Plaines, Lucie Lecours, accède au conseil des ministres. La semaine dernière, le premier ministre François Legault lui a fait cet honneur en la nommant ministre déléguée à l’Économie. Son mandat sera notamment de s’occuper des PME du Québec.

«Je ne m’y attendais pas du tout, ce n’était pas un objectif dans ma carrière, mais je suis honorée de la confiance que le premier ministre manifeste à mon égard», a indiqué Mme Lecours en entrevue, jeudi.

À titre de ministre déléguée à l’Économie, celle qui, avant son élection en 2018, occupait le poste de directrice générale de la Chambre de commerce et d’industrie Les Moulins, épaulera dans ses fonctions le ministre de l’Économie, Pierre Fitzgibbon, de même que la ministre déléguée au Développement économique régional, Marie-Eve Proulx.

«Pierre Fitzgibbon est extraordinaire. Il connaît le Québec comme le fond de sa poche! Quand à Marie-Ève Proulx, elle est là depuis plusieurs années et connaît les PME».

Comme l’a répété Lucie Lecours en entrevue, le mandat qui lui a été confié n’est pas mince. Elle devra en effet assurer la relance économique du Québec, identifiée comme une priorité par François Legault.

«L’un de mes mandats sera d’aider les entreprises à innover, à trouver de nouvelles façons de faire. Il va falloir faire autrement au Québec. C’est ce que nous a appris cette pandémie».

Présente dans sa circonscription

Bien qu’un titre de ministre ne figurait pas sur sa «bucket list», Lucie Lecours accepte ce mandat à bras ouvert, «avec des étoiles dans les yeux», comme elle l’a mentionné. Selon elle, si le premier ministre l’a choisie pour occuper cette fonction, c’est bien sûr en raison de ses expériences passées, elle qui a notamment passé 29 ans chez TC Média, mais aussi pour le professionnalisme dont elle a su faire preuve dans l’exercice des autres fonctions qu’elle a occupés au sein du gouvernement depuis son élection, soit adjointe parlementaire au ministre de la Justice et présidente de la Commission des relations avec les citoyens.

«Je suis une personne studieuse qui aime maîtriser ses dossiers. Je suis aussi une personne terre à terre et très humaine qui aime le contact avec les gens. C’est un côté que le premier ministre et moi partageons».

À ce sujet, la nouvelle ministre déléguée à l’Économie promet de continuer de s’occuper des citoyens de Les Plaines avec la même ardeur qu’elle a démontré dans le passé.

«Je veux rassurer mes gens. Leur dire que peu importe si je suis ministre ou pas, je serai toujours là pour eux. Ils demeurent mon premier cheval de bataille!»

Saluée par le maire Charbonneau

En plus d’inclure une partie du territoire des villes de Terrebonne et de Mirabel, la circonscription de Les Plaines comprend l’ensemble du territoire de la Ville de Sainte-Anne-des-Plaines, où Mme Lecours occupe d’ailleurs son bureau de comté.

Pour le maire de l’endroit, Guy Charbonneau, cette nomination est une excellente nouvelle, non seulement pour sa Ville, mais aussi pour l’ensemble du secteur de l’économie québécoise.

«La situation économique difficile que nous connaissons actuellement saura sans aucun doute bénéficier de l’expertise et de l’engagement de Mme Lecours. Nous travaillons déjà depuis deux ans avec elle et son équipe, et nous pouvons affirmer qu’il s’agit d’une femme impliquée dans ses dossiers et dans sa communauté».

Array
- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top