- PUBLICITÉ -
Bloc québécois, Louise Chabot, circonscription de Thérèse-De Blainville, Parti libéral du Canada, Ramez Ayoub,

Louise Chabot, députée du Bloc Québécois dans la circonscription de Thérèse-De Blainville.

Louise Chabot souhaite poursuivre son action politique

Députée sortante de Thérèse-De Blainville

Alors que semblent vouloir se profiler des élections fédérales dès ce printemps, l’actuelle députée de Thérèse-De Blainville, Louise Chabot, a annoncé qu’elle souhaite poursuivre son action politique et qu’elle se présentera donc de nouveau à l’investiture du Bloc québécois dans sa circonscription, assemblée qui aura lieu le samedi 27 mars prochain.

Élue avec une majorité de 3 498 voix et 41,82 % du suffrage exprimé lors du scrutin de 21 octobre 2019, Mme Chabot avait alors défait le député sortant Ramez Ayoub, du Parti libéral du Canada (PLC), qui, lui, tentait de se faire réélire après sa victoire en 2015.

Se disant «fière» du travail accompli à ce jour, celle qui a connu une longue carrière syndicale, notamment à titre de présidente de la Centrale des syndicats du Québec (CSQ), de 2012 à 2018, ne veut pas en rester là et entend bien poursuivre ce qui a été entrepris, entre autres dans les dossiers du travail, de l’emploi (dont l’assurance-emploi), de la main d’œuvre et du développement social, dont elle est porte-parole pour sa formation.

Également, Mme Chabot se montre satisfaite des liens qu’elle a été en mesure, en dépit de la pandémie, de tisser avec les intervenants de son milieu (entre autres, elle termine à peine une tournée de consultation auprès des élus de sa circonscription, des chambres de commerce ainsi que des organismes communautaires dans le cadre du plan de relance économique post-covid) et des services offerts aux citoyens par son bureau.

«Avec mon équipe, nous avons mis la priorité à répondre aux appels et aux messages des citoyens. Nous sommes là pour répondre à leurs questions, pour les écouter, les aider, les diriger vers les bonnes ressources. Pour moi, le rôle de base du député, c’est cela: être présent pour les citoyens», d’indiquer, via un communiqué de presse, celle qui est née en 1955.

La voix du Québec à Ottawa

L’une des 32 députés et députées du Bloc québécois à avoir été élus le soir du 21 octobre 2019, Mme Chabot est, par ailleurs, persuadée plus que jamais de l’importance de sa formation sur la colline parlementaire, à Ottawa, pour mettre en lumière les revendications du Québec.

«Dans plusieurs dossiers, la voix du Québec n’aurait pas été entendue si ce n’avait été de notre forte présence à Ottawa. Que l’on pense au dossier de la langue et de la laïcité, aux compensations pour les agriculteurs, au chantier de la Davie, aux transferts en santé. C’est sans compter nos revendications pour une augmentation de la pension de la vieillesse de 110 $ par mois ou l’augmentation des semaines de prestations de maladie de l’assurance-emploi de 15 à 50. Tout cela serait passé sous le radar sans la présence de nos 32 députés bloquistes à Ottawa», de faire valoir l’infirmière de profession.

Quant à cette assemblée d’investiture, elle sera se déroulera de façon virtuelle, via la plateforme Zoom. Le chef du Bloc québécois, Pierre-Yves Blanchet, et le député bloquiste de Berthier-Maskinongé, Yves Perron, seront du nombre des participants et seront invités à prononcer des allocutions.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top