- PUBLICITÉ -
Lionel-Groulx: les étudiants refusent de reconsidérer le mandat de grève

Lionel-Groulx: les étudiants refusent de reconsidérer le mandat de grève

Quelque 1 800 étudiants du collège Lionel-Groulx ont assisté à l’assemblée générale de leur association (AGEECLG), le mercredi 18 avril dernier. Après un long débat sur les procédures et le déroulement même de l’assemblée, c’est dans une proportion de 56 % que la motion visant à reconsidérer le mandat de grève a été rejetée.

L’exercice s’est somme toute déroulé dans un climat assez respectueux, estime-t-on, malgré les divergences d’opinion. L’assemblée, qui avait débuté à 12 h 30, s’est finalement conclue d’elle-même, les gens quittant les uns après les autres, vers 18 h.

De retour au poste sur la ligne de piquetage, jeudi matin, les étudiants, à tout le moins une poignée d’entre eux, dont Jeannot Gabriel, Stéphanie Turcot et Nicolas Guindon, ont commenté la situation. «Nous maintenons la grève jusqu’à ce que la ministre accepte de négocier avec toutes les grandes associations étudiantes, incluant la CLASSE, et que le sujet de la négociation soit la hausse des frais de scolarité», ont-ils soutenu.

Vers une annulation de la session?

Du côté de la direction, ce refus par les étudiants de reconsidérer le mandat de grève, et donc de poursuivre la grève générale illimitée, remet bien évidemment en cause tout le processus de retour en classe.

Rappelons que lundi dernier, la directrice générale, Monique Laurin, avait publiquement exprimé son souhait d’un retour en classe dès le jeudi 19 avril. Or, le dénouement de l’assemblée des étudiants vient de toute évidence brouiller les cartes. «Nous ne sommes pas encore rendus à l’annulation de la session. Nous devons d’abord regarder d’autres alternatives», a toutefois indiqué le directeur des communications du collège, Yves Marcotte, au lendemain de l’assemblée.

Des rencontres avec la direction des études afin de refaire des scénarios quant à un éventuel calendrier de reprise des cours sont d’ailleurs prévues au cours des prochains jours. «Je crois que pour le moment, nous devons prendre le recul nécessaire», a-t-il ajouté.

Pour l’heure, la levée des cours est donc maintenue, et ce, jusqu’à nouvel ordre. Une prochaine assemblée générale d’information est prévue se tenir le 2 mai prochain.

Au moment d’écrire ces lignes, et en vertu du Règlement sur le régime des études collégiales (REEC) qui spécifie que chaque session doit compter 82 jours, il reste aux étudiants 54,3 jours de cours à reprendre afin de terminer leur session d’hiver, laquelle, normalement, se serait conclue le 18 mai.

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

Concours IGA DAIGLE
- PUBLICITÉ -
Top