- PUBLICITÉ -
L’Institut de l’oeil des Laurentides recevra les patients de l’hôpital de Saint-Jérôme

(Photo Michel Chartrand)

L’Institut de l’oeil des Laurentides recevra les patients de l’hôpital de Saint-Jérôme

Transfert temporaire des services en ophtalmologie

Le Centre de santé et de services sociaux (CSSS) de Saint-Jérôme a présenté une solution temporaire afin de répondre aux besoins des patients ayant besoin de service d’un ophtalmologiste. Il s’agira de transférer les services à l’Institut de l’œil des Laurentides.

Cette solution est rendue possible grâce à une entente survenue entre le CSSS de Saint-Jérôme et l’Institut au cours des dernières semaines et débutera le 1er août, pour les services offerts en cliniques externes, et le 1er septembre pour les chirurgies de l’oeil.

On se rappellera que les services en ophtalmologie de Saint-Jérôme avaient fait les manchettes ces dernières semaines. En effet, les députés péquistes des Laurentides avaient dénoncé le manque de service et le recours au privée pour arriver à une solution. Des dénonciations dont ne semble pas tenir compte la direction de l’hôpital de Saint-Jérôme.

«La clientèle à desservir ne cesse d’augmenter, compte tenu de l’accroissement démographique dans la région et du vieillissement de la population. Afin de répondre à la demande pour les chirurgies de l’oeil, comme les cataractes, entre autres, nous avons prévu un réaménagement du service à l’intérieur de l’hôpital», a fait savoir le directeur général, François Therrien.

Selon l’hôpital, la solution temporaire de transférer une partie de l’offre de service est due au projet de réaménagement du service de l’ophtalmologie. «Il s’agit d’une mesure temporaire, appliquée en raison du réaménagement majeur de certains secteurs spécialisés à l’hôpital, dont l’ophtalmologie», a précisé la directrice des services professionnels, Dre Lucie Poitras. Notons que l’entente est prévue pour 18 mois.

La clientèle nécessitant une chirurgie élective, des examens, ou une consultation en clinique externe sera donc dirigée vers l’Institut de l’oeil des Laurentides, située à Boisbriand. Les chirurgies urgentes continueront d’être pratiquées à l’hôpital. L’équipe d’ophtalmologistes du CSSS de Saint-Jérôme de sept médecins assurera le suivi de la clientèle.

Pour l’hôpital, le réaménagement du service permet au CSSS d’améliorer l’accessibilité aux soins de l’œil pour sa clientèle. Cette dernière bénéficiera d’une meilleure accessibilité aux soins grâce à cette entente avec l’Institut de l’oeil qui prévoit une augmentation de 70 % des volumes d’activités chirurgicales. «De plus, deux nouvelles salles de chirurgie dédiées à l’ophtalmologie seront aménagées à l’hôpital et permettront d’augmenter le nombre de chirurgies effectuées annuellement», a ajouté Dre Poitras. Rappelons que 17 spécialistes viendront se joindre à l’équipe de Saint-Jérôme dans les prochains mois.

Le réaménagement de l’ophtalmologie s’inscrit dans les travaux d’infrastructures annoncés par le ministre de la Santé, Yves Bolduc, en février 2010, dans lesquels le ministère de la Santé et des Services sociaux a investi 4,3 M $.

Le Centre de santé et de services sociaux de Saint-Jérôme dessert une population locale de 125 000 personnes. Des soins médicaux spécialisés sont offerts par ailleurs à toute la région des Laurentides, ce qui représente une population 525 000 personnes. L’organisation s’appuie sur un budget de 210 millions de dollars et compte 3 100 employés.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top