- PUBLICITÉ -
L’important: siéger à la table des décisions

Photo Yve Déry

L’important: siéger à la table des décisions

Lucie Leblanc et le bilan économique des conservateurs

Pour son point de presse hebdomadaire, la candidate conservatrice dans le comté de Rivière-des-Mille-Îles, Lucie Leblanc, s’est attaquée au dossier du développement économique et des enjeux reliés à ce secteur.

Selon elle, si le Canada a réussi à se maintenir et sortir de la crise économique aussi facilement, cela est attribuable aux engagements et actions du gouvernement Harper en maintenant l’économie.

«Le Canada a traversé la récession mondiale dans une meilleure position que pratiquement toutes les économies majeures. Depuis juillet 2009, 480 000 emplois ont été créés. Ces résultats sont attribuables à notre plan de relance économique – phase 1», a expliqué la candidate, visiblement fière du travail accompli par sa formation politique.

- Publicité -

Selon la candidate conservatrice, il est important d’élire un député conservateur dans le comté de Rivière-des-Mille-Îles afin de permettre à des Québécois de siéger à la table des décisions et de défendre les intérêts du Québec, là où les priorités canadiennes se discutent. «On est la seule formation politique capable de faire et de réaliser les actions de notre plan d’action pour le Canada. Stephen Harper a démontré qu’il était un homme de parole et d’action au cours des dernières années», a dit la candidate.

Dans le même sens, Lucie Leblanc a profité de son point de presse pour indiquer que le Parti conservateur, à l’intérieur de la campagne électorale, a démontré qu’il s’engagerait à réaliser les autres phases de son plan d’action en matière économique pour maintenir le Canada en saine croissance.

«Cependant, la reprise mondiale reste fragile et nous devons rester concentrés sur l’économie. Ce n’était certainement pas le moment de tenir des élections, mais puisque les partis de l’opposition ont choisi de plonger le pays en élection, nous devons faire face à la musique. Néanmoins, le premier ministre Harper a annoncé que si son gouvernement était reporté au pouvoir, il présenterait à nouveau le même budget qu’il avait présenté en mars dernier. La raison en est fort simple: ce budget est rigoureux, responsable et empreint de compassion», de mentionner Lucie Leblanc.

Pour maintenir la croissance et le développement économique, Lucie Leblanc a parlé des impacts favorables que l’aide financière du Canada, par l’entremise du programme des infrastructures, a eus sur la réalisation de certains projets d’immobilisation, et ce, tant dans les Laurentides, au Québec, que dans l’ensemble du Canada. «S’il est reporté au pouvoir, le gouvernement conservateur versera au Québec des transferts fédéraux records de plus de 17 M$, une hausse de plus de cinq milliards comparativement à l’ancien gouvernement libéral», dit-elle.

La candidate conservatrice a profité de son point de presse pour dénoncer le manque d’action en matière de développement économique du député bloquiste sortant. Elle a également invité son adversaire à présenter son bilan de ses réalisations en matière économique depuis son élection dans le comté.

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

Concours Voyagez avec Vasco
- PUBLICITÉ -
Top