- PUBLICITÉ -

Gabriel est porte-parole de la campagne des tirelires d'Halloween de Leucan, dans la région de Laurentides-Lanaudière.

Leucan innove avec les tirelires virtuelles d’Halloween

La campagne des tirelires d’Halloween de Leucan est de retour pour une 22e édition, cette fois dans une version virtuelle. L'organisme invite les établissements scolaires de niveau primaire et préscolaire ainsi que les familles à y participer en grand nombre afin d'aider les enfants atteints de cancer.

Bien plus qu’une campagne de collecte de dons

Les écoles et familles peuvent créer leur propre tirelire virtuelle au [www.tirelires-leucan.com] et, grâce à la générosité de leur entourage et du grand public, amasser des fonds pour la cause. Les établissements ont également accès à une foule d’activités interactives, créées en collaboration avec des professionnels du milieu scolaire, favorisant les apprentissages, la discussion et l’engagement citoyen: cahiers d’exercices, jeu-questionnaire interactif et activités de discussion en groupe.

Pour Leucan, les tirelires d’Halloween permettent de financer le service de sensibilisation et d’accompagnement en milieu scolaire. «Les traitements que reçoivent les enfants malades provoquent plusieurs changements: modification de l’image corporelle, difficulté de concentration, fatigue, système immunitaire affaibli, etc. Tous ces changements créent un stress important chez ces enfants, qui cherchent à retrouver un semblant de normalité et oublier la maladie, surtout lors de leur retour à l’école. Les jeunes qu’on accompagne sont soulagés par notre présence, moins anxieux et plus à l’aise d’exprimer leurs préoccupations et de réintégrer les activités en classe», explique Christelle Robitaille-Hains, conseillère de Leucan.

Gabriel, porte-parole dans la région

Dans Laurentides-Lanaudière, Gabriel, neuf ans, est porte-parole pour cette nouvelle édition. «J’avais seulement un an quand on a découvert que j’ai une tumeur au cerveau. Alors on m’a opéré, mais on n’a pas réussi à tout enlever la tumeur. J’ai dû commencer la chimiothérapie. Leucan est entré dans ma vie dès le début. Ils m’ont beaucoup aidé ainsi que mon frère et mes parents, en prenant de nos nouvelles, en organisant des activités avec d’autres enfants malades comme moi. Ça m’a aidé à me sentir moins seul. Depuis maintenant huit ans que je suis en traitement de chimiothérapie et Leucan est toujours avec moi pour me soutenir. Participez à cette campagne et aidez des enfants comme moi», témoigne-t-il.

Leucan espère cette année recevoir l’inscription de 400 tirelires virtuelles.

 

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top