- PUBLICITÉ -

Photo: Nina-Rose Cassivi

Les travaux du prolongement de l’autoroute 19 sont officiellement lancés!

Lors d’une conférence de presse tenue le 19 novembre, les gouvernements du Canada et du Québec ont officiellement annoncé le début tant attendu des travaux de prolongement de l’autoroute 19.

Le ministre de la Justice et procureur général du Canada, David Lametti, était présent pour souligner la phase 1 du projet. « Les investissements dans le réseau de transport sont essentiels pour offrir aux québécois et à tous les canadiens, des routes sécuritaires et adaptées à nos plans d’action en matière de lutte aux changements climatiques », nomme M. Lametti. En effet, ce projet a fait l’objet d’un engagement de la part du gouvernement du Canada pour une contribution de 260,4 M$ par l’entremise du Nouveau Fonds Chantiers Canada.

À terme, le prolongement de l’autoroute 19 donnera une meilleure mobilité à Laval et dans les Basses-Laurentides pour les usagers du transport collectif, les automobilistes et les marchandises. Le projet permettra ainsi trois voies par direction réservées aux autobus, au covoiturage et aux véhicules électriques. De plus, une chaussée élargie sera reconstruite entre le Boulevard Dagenais Est à Laval et le Boulevard Industriel à Bois-des-Filion et un nouveau pont sera construit à l’est de l’actuel pont Athanase-David.

Le début de la première phase de construction

La phase 1 du projet est marquée par la construction de l’échangeur Saint-Saëns, à Laval. Il s’agit du tout premier des quatre nouveaux échangeurs prévus dans le cadre de ce projet et sa mise en service est prévue dès la fin des travaux de la phase 1, en 2023. D’ici-là, la reconstruction d’une partie de la rue Saint-Saëns Est et la construction d’un tronçon de l’autoroute 19 sur environ 1,45 km seront également réalisés.

Considérer la lutte aux changements climatiques

« Je suis content qu’on intègre le transport en commun dans ce projet-là. On n’est plus à l’époque où on ne faisait que construire des autoroutes. On fait un grand pas vers l’avant », déclare fièrement le maire de Laval Stéphane Boyer. Pour favoriser le transport collectif, le projet carbo-neutre prévoit un terminus et un stationnement incitatif dans le cadran Nord-Est de l’échangeur des autoroutes 19 et 640. De plus, il permettra la construction d’une piste polyvalente pour les piétons et les cyclistes dont les premiers segments seront construits dans la phase 1 du projet.

Des travaux espérés

« Enfin on commence les travaux du prolongement qui sont attendus depuis des décennies sur la Couronne et à Laval », se réjouit le ministre des Transports du Québec et ministre responsable de la région de l’Estrie, François Bonnardel. M. Boyer a aussi profité de l’occasion pour nommer le temps d’attente. « Certains attendaient ce projet-là avant même que je sois né », rigole le maire de Laval âgé de 33 ans.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Concours

Concours Gagnez vos sorties resto
- PUBLICITÉ -
Top