- PUBLICITÉ -
Les recommandations de Santé Canada: Des compteurs intelligents sécuritaires

Hydro-Québec a publié ce graphique (dont les données proviennent du Centre de recherche industrielle du Québec) qui fait état des niveaux d’émission de radiofréquences d’appareils domestiques.

Les recommandations de Santé Canada: Des compteurs intelligents sécuritaires

Le 16 décembre 2011, Santé Canada publiait l’avis suivant: «L'exposition à l'énergie RF (radiofréquences) des compteurs intelligents ne pose pas de risque pour la santé publique.»

Ainsi, Santé Canada considérait «qu’aucune mesure de précaution n’est nécessaire pour réduire l’exposition à l’énergie RF provenant des compteurs intelligents», même dans le cas où plusieurs compteurs seraient installés au même endroit, car «l’exposition totale reste bien inférieure aux limites d’exposition fixées par Santé Canada, en raison de l’intermittence des transmissions.»

Le niveau moyen d’exposition aux radiofréquences (RF), à un mètre d’un compteur de nouvelle génération, est considéré comme «largement inférieur aux limites fixées par les normes de Santé Canada (120 000 fois)».

«Des mesures prises démontrent que les compteurs intelligents transmettent des données en rafales et n’émettent pas d’énergie RF en dehors de celles-ci. De plus, on a constaté que l’énergie RF mesurée à l’intérieur et à l’extérieur, pendant les rafales de données, se situait bien en deçà des limites d’exposition humaine précisées dans le Code de sécurité 6 de Santé Canada», peut-on lire sur le site de Santé Canada.

Il faut savoir toutefois que Santé Canada continue de surveiller les données scientifiques sur l’exposition aux RF et passera à l’action si les recherches futures devaient indiquer que l’exposition à l’énergie RF pose un risque pour la santé de la population canadienne.

Code de sécurité 6 (2009)

Tel que lu sur le site de Santé Canada:

«Les limites sécuritaires de ce code sont fondées sur un examen continu des études scientifiques publiées, y compris des examens rigoureux internes et externes des documents scientifiques, ainsi que de la propre recherche de Santé Canada. Le Code est modifié périodiquement afin de refléter les nouvelles connaissances découlant de la documentation scientifique. La version actuelle du Code reflète la documentation scientifique publiée jusqu’à août 2009 et remplace la version précédente publiée en 1999.»

(Sources: Hydro-Québec, Santé Canada)

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Concours

Concours Gagnez vos sorties resto
- PUBLICITÉ -
Top