- PUBLICITÉ -
Les pionniers de Blainville honorés

(Photo Michel Chartrand)

Les pionniers de Blainville honorés

Des salles qui portent désormais leur nom

La Ville de Blainville procède à la reconnaissance des pionniers qui ont façonné, à leur manière, l’image de la ville par leurs actions et gestes durant une certaine période.

Pour ce faire, l’administration municipale, par l’entremise de l’Ordre du mérite blainvillois, a décidé de nommer sept salles municipales au nom d’acteurs importants dans l’histoire de la ville. «C’est avec grand plaisir que je me trouve avec vous cet après-midi pour témoigner tout le respect et la grande admiration que la Ville de Blainville porte à un club très sélect de Blainvillois: les membres de l’Ordre du mérite blainvillois et les anciens maires de notre municipalité», de lancer d’entrer de jeu le maire de la ville, François Cantin.

Président de la commission du développement communautaire et social, le conseiller municipal Serge Paquette s’est dit fier de cette reconnaissance émise par la Ville. «Au cours des deux dernières années, les membres de la commission du développement communautaire et social ont eu l’occasion de réfléchir sur les façons de mettre en valeur les membres de l’Ordre et de voir comment nous pourrions innover en allant plus loin dans ce type de reconnaissance. Ce n’est pas que le chemin était ardu, mais nous tenions à faire quelque chose de solide et de crédible», a-t-il mentionné.

Au cours de la cérémonie, les anciens maires ont reçu l’honneur de voir une salle porter leur nom. Ces personnes sont Roger Boisvert, Pierre Gingras, Paul Mercier et André De Carufel. «Nous avons décidé de nommer nos salles de réunion de l’hôtel de ville au nom d’anciens maires de Blainville. Quoi de plus naturel quand on sait le temps qu’ils y ont passé pour diriger notre ville. Fait intéressant, trois de ces maires ont été reconnus par l’Ordre du mérite blainvillois dans le passé», a souligné le maire de Blainville.

Ainsi, au deuxième étage, on retrouvera les salles Pierre-Gingras et Roger-Boisvert. Au premier étage, il y aura la salle Paul-Mercier et la salle André-De Carufel. Toutes ces salles seront identifiées clairement et un petit texte sera ajouté près de la porte en guise de description du cheminement professionnel de la personne.

Trois autres personnes ont reçu le même honneur en se voyant attribuer une salle. C’est le cas de l’ex-plongeuse olympique Myriam Boileau, qui aura une salle à son nom au deuxième étage du Centre récréoaquatique. À l’aréna, on retrouvera la salle VIP Alexandre-Poce, en l’honneur de l’avocat blainvillois fortement impliqué dans la cause des blessés médullaires. Finalement, au parc Dubreuil, il y aura la salle Pierre-Beaulieu, en l’honneur de celui qui avait mérité le titre d’entraîneur de baseball de l’année au Québec, en 1981-1982.

«Nous souhaitons que ces témoignages inciteront d’autres Blainvillois à s’engager dans l’action bénévole et qu’ils contribuent à ce que des organismes nous soumettent des candidatures pour notre soirée de l’Ordre du mérite 2010», de conclure le maire François Cantin.

 

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top