- PUBLICITÉ -
Les Petits frères manquent de bénévoles

Photo Christian Asselin

Entourant le maire d’Oka, Pascal Quevillon, on reconnaît Louise Sutterlin, Nathalie Robert et Pierre Malette des Petits frères, Josée Perrier du Centre d’entraide bénévole, et de nombreux visiteurs.

Photo Christian Asselin

Le Domaine Juliette-Huot à Oka est la propriété des Petits frères depuis 30 ans. Les Vieux Amis et leurs bénévoles accompagnateurs y ont accès gratuitement.

Les Petits frères manquent de bénévoles

Portes ouvertes au Domaine Juliette-Huot

Afin de briser l’isolement de personnes âgées de 75 ans et plus, l’organisme Les Petits frères des Basses-Laurentides offre à ces «Vieux ou Grands Amis» de leur trouver un bénévole accompagnateur qui leur rendra visite régulièrement. Ce service est si populaire auprès des aînés de la région qu’on peine aujourd’hui à trouver suffisamment d’âmes sensibles à la cause, prêtes à donner de leur temps.

«Il y a des gens dans les CHSLD et résidences pour personnes âgées qui ne reçoivent jamais de visites. Pas d’appels. Pas de courriels. Et ils attendent à longueur de journée qu’on leur dise de manger. C’est ça, la réalité!» , dépeint avec assez de précision Pierre Malette, membre du conseil d’administration des Petits frères, lui-même un bénévole de longue date.

«Ce que nous faisons, de renchérir Louise Sutterlin des Petits frères, c’est que nous offrons une famille à ces personnes. Nous leur disons: vous ne serez plus jamais seules pour le reste de votre vie! Mais tout cela est possible par le biais de bénévoles.»

Actuellement au Québec, on compte 1 500 Grands Amis. Toutefois, la demande est supérieure.

«Nous sommes là jusqu’à leur dernier souffle, et même au-delà, insiste Mme Sutterlin. S’ils n’ont pas de famille, on s’occupe du cimetière, nous leur rendons hommage. Nous sommes réellement comme une famille pour ces gens. Nous voudrions adopter toutes les personnes seules au Québec, mais nous manquons de ressources.»

Un domaine à leur disposition

À l’occasion de la Journée internationale des aînés, le 1er octobre, le Domaine Juliette-Huot, propriété des Petits frères depuis plus de 30 ans, ouvrait ses portes au public. L’objectif de cet événement était bien sûr de faire découvrir ce domaine fréquenté par les Petits frères et leurs Vieux Amis, mais aussi informer les visiteurs, des personnes âgées pour la plupart, sur les différents services mis à leur disposition dans la région.

C’est ainsi que la Politique «Municipalité amie des aînés» et le Centre d’action bénévole leur ont été présentés. Des capsules Info-Stop (trousse de renseignements d’urgence) leur ont été également remises.

«Les gens viennent ici pour avoir la paix. Ici, tu es en vacances!» , lance Louise Sutterlin, directrice du Domaine Juliette-Huot, en parlant de cette propriété de 16 chambres et un dortoir, répartis sur deux étages, située sur la rue Saint-Michel, à Oka, en bordure du lac des Deux Montagnes.

Les Vieux Amis et leurs Petits frères, et ce, de partout au Québec, y séjournent gratuitement, pour une à quatre nuits, de mai à novembre. Ils s’y retrouvent également pour célébrer des occasions spéciales, telle la fête de Noël.

«Ces visites leur permettent de s’évader de leur quotidien. Notre objectif est de leur faire prendre les plus belles vacances de leur vie. Et ça fonctionne!» , d’ajouter Mme Sutterlin.

Pour en apprendre davantage au sujet de l’organisme Les Petits frères, pour devenir bénévole ou toute autre information, il suffit de visiter le [http://petitsfreres.ca]. Pour le Domaine Juliette-Huot, que l’on peut aussi réserver pour une fin de semaine, [http://domainejuliettehuot.ca].

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top