- PUBLICITÉ -
Linda Lapointe et ramez Ayoub devant l’autobus de campagne des Libéraux.

Linda Lapointe et ramez Ayoub devant l’autobus de campagne des Libéraux.

Les Libéraux visent « une vie plus abordable » pour les familles

Ramez Ayoub/ Linda Lapointe

Les candidats libéraux fédéraux Ramez Ayoub (Thérèse-De-Blainville) et Linda Lapointe (Rivière-des-Mille-Îles), dressent un bilan très positif en matière d’aide et de soutien aux familles depuis l’arrivée au pouvoir du gouvernement libéral en 2015.

Ils rappellent que le 5 août dernier, les gouvernements du Canada et du Québec ont annoncé une entente financière avec un investissement provenant du gouvernement fédéral de 6 milliards de dollars sur 5 ans, sans conditions, afin de soutenir le système québécois de garderies. En effet, le budget 2021 prévoyait un plan visant à offrir, d’un océan à l’autre, des places en garderie à 10$ par jour pour les enfants de moins de 6 ans, à l’exception du Québec, où l’objectif est de bonifier le système déjà en place.

« Je crois que nous devons être fiers de le dire : le système de garde d’enfants du Québec fait l’envie partout au Canada et à travers le monde. Il s’agit d’un excellent modèle, mais pour faire face aux besoins accrus des familles québécoises », a déclaré Ramez Ayoub.

Pour Linda Lapointe, « c’est important que chaque enfant ici au Québec puisse avoir une place en garderie si leurs parents le désirent. Étant nouvellement grand-mère, je suis très sensible à l’enjeu des places en garderie ».

Allocation Canadienne pour enfants (ACE)

Les candidats libéraux des Basses-laurentides rappellent en outre que l’Allocation canadienne pour enfants verse des sommes non-imposables aux familles afin d’offrir une chance égale à chaque enfants de moins de 18 ans d’avoir le meilleur départ possible dans la vie. Dans les Basses-Laurentides, ce sont 24 480 familles qui bénéficient, chaque mois, d’une aide plus généreuse grâce à l’ACE (12 160 dans Rivière-des-Mille-Îles et 12 320 familles dans Thérèse-De-Blainville).

Lancée en 2016 et bonifiée en 2018, « les montants de l’ACE font une réelle différence dans la vie des familles des Basses-Laurentides. Par exemple, pour deux parents d’un enfant de 5 ans dont le revenu familial en 2020 était de 105 000 $, ce sont 3 078 $ non imposable qu’il recevront pour l’année en cours », a souligné Ramez Ayoub, père de trois enfants.

« On l’avait promis, on a livré, et même bonifié depuis, a renchéri Mme Lapointe. Je peux vous dire qu’ayant élevé 4 enfants tout en étant propriétaire de l’entreprise familiale, je sais comment l’ACE peut donner un coup de pouce aux familles, payer les articles scolaires à la rentrée, des sorties bien méritées les fins de semaine ou permettre aux jeunes de prendre part à des activités parascolaires. » renchérit Mme Lapointe indiquant par ailleurs que c’est le gouvernement Trudeau qui a introduit l’Incitatif à l’achat d’une première propriété dès 2019.

Cet incitatif permet aux acheteurs d’une première propriété admissible qui ont le montant minimal requis de la mise de fonds pour une hypothèque assurée de demander à la Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL) de financer une partie de l’achat d’une propriété au moyen d’un prêt hypothécaire avec participation.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top