- PUBLICITÉ -
Les engagements de Claude Surprenant

Les Engagements De Claude Surprenant

Les engagements de Claude Surprenant

Groulx

Le député sortant de Groulx et candidat indépendant, Claude Surprenant, boucle sa campagne en accusant les partis politiques d’y aller de propositions irréalistes, dont l’objectif n’est que d’acheter des votes. Se targuant de bien connaître les enjeux locaux puisqu’il est présent dans la communauté depuis 16 ans, ce dernier fait un rappel de ses principaux engagements.

Le député sortant de Groulx et candidat indépendant, Claude Surprenant, boucle sa campagne en accusant les partis politiques d’y aller de propositions irréalistes, dont l’objectif n’est que d’acheter des votes. Se targuant de bien connaître les enjeux locaux puisqu’il est présent dans la communauté depuis 16 ans, ce dernier fait un rappel de ses principaux engagements.

Transports et environnement

D’abord, ajouter les voies réservées sur l’autoroute 15. «Tout en améliorant la mobilité, nos décisions doivent prendre en considération la capacité de la ville centre à accueillir les véhicules tout en respectant l’environnement. Or, il faut faire des efforts pour convertir ceux qui le peuvent aux transports collectifs, en ajoutant des incitatifs afin de rendre cette option plus compétitive. Cela permettra de mieux cerner la façon dont on pourrait construire les autres routes proposées» , pense Claude Surprenant.

Éducation

Il y a un manque endémique de ressources humaines, énonce d’abord le candidat. «Déplacer des jeunes des garderies vers la maternelle ne réglera rien. Il nous faut corriger les erreurs du passé et ajouter des ressources dans les CPE et dans les écoles afin de déceler rapidement les problèmes d’apprentissage pour intervenir le plus tôt possible» , dit-il.

Santé

Dans ce secteur, Claude Surprenant maintient que les préposés aux bénéficiaires et les infirmières sont à bout de souffle et que la relève est moins intéressée à un tel régime de vie. «Il faut donc améliorer les conditions de travail de nos gens et, pour cela, nous devons les écouter. Il faut encourager les personnes qui choisissent de demeurer autonomes le plus longtemps possible en leur offrant des services de soutien à la maison. Et également offrir un soutien financier aux proches aidants qui va au-delà des crédits d’impôt» , suggère-t-il.

Améliorer le fonctionnement de notre démocratie

Pour améliorer l’efficacité des parlementaires, Claude Surprenant propose d’en réduire le nombre. La présente campagne électorale provinciale culminera par l’élection de 125 députés au Québec, pour une population d’environ 8,4 millions d’individus. Cela se compare à 107 élus en Ontario, pour une population approximative de 14,4 millions de personnes. «La logique dit qu’on devrait alors en avoir environ 65 au Québec, tout en économisant au passage 24 millions de dollars» , soumet Claude Surprenant.

«Moins de partisanerie stérile ferait bien mieux avancer les choses. Au Québec, les députés passent environ 5 500 heures par année à mettre à jour et créer de nouvelles lois, alors qu’en Ontario, on parle d’environ 1 350 heures, selon les plus récentes données. Oui, quatre fois plus de temps à jouer des stratégies partisanes et à faire traîner en longueur les travaux. Tout cela, bien sûr, aux frais des citoyens qui assument le fardeau du fonctionnement de l’Assemblée nationale» , ajoute le député sortant.

Selon lui, les dollars économisés pourraient alors être utilisés afin d’ajouter des ressources sur le terrain, par exemple des psychoéducateurs et ergothérapeutes, des préposés aux bénéficiaires et des services de soins de santé à domicile pour les aînés.

Le bon choix: un candidat indépendant

«En tant que candidat indépendant, j’aurai l’avantage de pouvoir continuer de prendre les bonnes décisions, sans avoir à suivre de ligne de parti, au bénéfice de mes citoyens. Ainsi, la voix et les idées de chacun ont toutes la même valeur» , affirme Claude Surprenant.

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top