- PUBLICITÉ -

Moisson Laurentides est la principale banque alimentaire de la région.

Les bénévoles et les banques alimentaires plus que jamais sollicités

Le bilan s’est une fois de plus alourdi au Québec passant de 1013 cas confirmés, hier, à 1629 cas, jeudi. On dénombre de plus deux décès de plus au Québec, dont un dans les Laurentides, une personne habitant une résidence pour personnes âgées de Saint-Jérôme.

Conscient que «beaucoup de monde a perdu son emploi et se retrouve avec des problèmes financiers», le premier ministre a voulu rassurer les Québécois qui attendent le chèque du gouvernement fédéral. Grâce à l’apport des banques alimentaires, a-t-il dit, «il n’est pas question que quelqu’un n’ait pas quelque chose à manger!»

«On va mettre des mesures en place et envoyer tout l’argent nécessaire pour répondre à la demande. Il n’y a pas de gêne à avoir à aller dans une banque alimentaire». 

«Pour répondre à la demande», François Legault demande aux nombreux Québécois mis à pied en raison de la crise d’être généreux de leur temps et de faire du bénévolat. Le gouvernement a d’ailleurs mis en ligne un portail [jebenevole.ca] par le biais duquel, d’un côté, les organismes qui manquent de bénévoles sont invités à s’y inscrire, et de l’autre, tous les Québécois «qui veulent et peuvent faire du bénévolat, qui n’ont pas de symptômes et qui ont du temps».

«SVP, allez faire du bénévolat, c’est important!», a dit M. Legault, confiant de gagner ce qu’il a qualifié de «plus grande bataille de notre vie collective au Québec», mais pour la gagner, a-t-il insisté, «il faut suivre le plan de bataille!»

 

 

 

 

|

COVID-19

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section Concours

Concours La meilleur des aventures sucrée 2020
- PUBLICITÉ -
Top