- PUBLICITÉ -

Rosalie St Jacques présente un cheval de bois fabriqué en classe.

Les jeunes de la classe DM de l’école secondaire d’Oka sont toujours très heureux de prendre part au Marché de Noël.
De petits objets décoratifs qui sont sources de grande fierté!

Les belles créations de la classe DM

École secondaire d’Oka

Les petits objets décoratifs qu’ils fabriquent en classe ont, encore cette année, eu beaucoup de succès auprès des visiteurs du Marché de Noël d’Oka. Les jolies étoiles, les sapins et chevaux en bois qui sortent de leur atelier ont une valeur ornementale indéniable, mais ce qui les rend si uniques, ce sont avant tout les efforts investis et la persévérance démontrée par leurs artisans. Bienvenue dans la classe DM (pour déficiences multiples) de l’école secondaire d’Oka!

Joanne Grenier, enseignante, est titulaire de ce groupe depuis une quinzaine d’années. « Ce sont des jeunes de 16 à 21 ans qui ont une déficience légère parfois associée à d’autres problématiques. Cette année, nous avons dix élèves en tout », explique-t-elle.

En cinq ans, leur parcours sera bien sûr ponctué de défis, mais aussi de belles réussites, l’objectif de Mme Grenier et de ses confrères, Steve Riquier, enseignant en arts plastiques, et Nathalie Poirier, éducatrice spécialisée, étant d’aider ces jeunes à développer leur autonomie et leurs habiletés de travail, en respect des forces de chacun.

Ils sont initiés à la valeur de la monnaie tout autant qu’à la cuisine. Ils contribuent à la préparation des collations servies au Café-In, le café étudiant, et participent à des plateaux de travail à l’école et en entreprise également. D’ailleurs, plusieurs d’entre eux intégreront le marché du travail, à travers différents programmes d’employabilité.

Le travail du bois

Steve Riquier oeuvre auprès de la classe DM depuis 12 ans. Il a créé, au sein de l’école, une « petite entreprise » dans laquelle les jeunes sont appelés à exécuter un travail de production, le bois devenant un prétexte pour travailler les habiletés manuelles, la dextérité, le sens de l’organisation, la confiance, l’estime de soi. C’est dans cet atelier que, tout au long de l’année, les élèves créent les objets décoratifs qui sont présentés au Marché de Noël d’Oka.

L’événement, qui a eu lieu les 12, 13 et 14 novembre, est d’ailleurs un moment important pour le groupe. « C’est là qu’on rencontre le public. Tout le monde participe. Tous les jeunes sont volontaires. Ce sont eux qui vendent. Il y en a qui sont plus timides, d’autres qui sont de redoutables vendeurs », souligne M. Riquier avec le sourire.

Chose certaine, les jeunes retirent de cette expérience un grand sentiment de fierté, sentiment qui est enrichi au quotidien par les différentes activités réalisées en classe. « De 16 à 21 ans, ils font des pas de géant », constate Joanne Grenier.

 

Array
- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Concours

Concours Gagnez vos sorties resto
- PUBLICITÉ -
Top