- PUBLICITÉ -
Les Aliments O’Sole Mio: 104 nouveaux emplois

La première ministre du Québec

Les Aliments O’Sole Mio: 104 nouveaux emplois

À trois ans, il regardait sa mère Rosa faire ses propres pâtes fraîches. En 1999, il réalise son rêve et ouvre sa première usine de fabrication de pâtes fraîches et sauces. L’endroit affiche une superficie de 13 000 pieds carrés. À l’époque, 25 employés, dont plusieurs membres de la famille, y travaillent.

Récemment, son entreprise recevait le convoité Grand Prix Investissement de l’année, attribué par la Société de développement économique Thérèse-De Blainville (SODET). Lundi, le président fondateur des Aliments O’Sole Mio, Alfredo Napolitano, entouré de plusieurs membres de sa famille, recevait la première ministre du Québec, Pauline Marois, accompagnée du vice-premier ministre et ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation, François Gendron, dans sa nouvelle usine de Boisbriand. «Nous avons eu des opportunités de nous installer ailleurs, au Canada et aux États‑Unis. Mais nous avons pris la bonne décision de rester dans notre belle province», a‑t‑il lancé aux nombreux invités.

Venue annoncer l’attribution d’une aide financière remboursable de 5,5 millions de dollars consentie à l’entreprise, Mme Marois a rappelé l’engagement de son gouvernement de favoriser la prospérité des Québécois par la création d’emplois durables. «Le projet soumis par Les Aliments O’Sole Mio fait partie des initiatives structurantes pour l’économie québécoise et c’est sans hésiter que nous avons décidé de l’appuyer», a‑t‑elle déclaré.

Usine LEED et formation

Cette aide financière s’inscrit dans la foulée d’un projet d’expansion de l’entreprise, au terme duquel une nouvelle usine opérera dès le printemps prochain. Certifiée LEED, la nouvelle usine, dont la superficie atteindra quelque 185 000 pieds carrés, verra aussi son nombre d’employés passer de 96 à 200.

De plus, la première ministre a également confirmé le versement d’une aide financière d’Emploi-Québec, approuvée par la Commission des partenaires du marché du travail, pouvant atteindre 579 914 $. Cette aide soutiendra la formation de 177 employés, dont 98 nouveaux. L’entreprise boisbriannaise investira à son tour 1 739 742 $ dans la réalisation de son plan de formation.

«Ça me plaît, comme membre du gouvernement, de voir des entreprises comme Les Aliments O’Sole Mio marquer le pas dans le créneau de l’alimentation», a pour sa part indiqué le ministre Gendron.

Fondée en 1994, l’entreprise Les Aliments O’Sole Mio se spécialise dans la fabrication de pâtes fraîches et de sauces. Ses produits se retrouvent aujourd’hui partout au Québec, au Canada, aux États‑Unis et au Mexique. Au printemps 2014, une fois la construction de sa nouvelle usine complétée, elle deviendra la plus grande usine en son genre en Amérique du Nord.

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top