- PUBLICITÉ -
Les 23 et 24 septembre: collecte de sang à Rosemère

Isabelle Lamarche de la Place Rosemère

Les 23 et 24 septembre: collecte de sang à Rosemère

La traditionnelle collecte de sang de la mairesse de Rosemère revient à la cour centrale de la Place Rosemère. Sur deux jours, elle se déroulera en début de semaine, soit le lundi 23 et le mardi 24 septembre, de 10 h 30 à 20 h.

«Donner une petite heure de votre temps peut contribuer à sauver plusieurs vies; je considère que c’est un devoir civique de donner du sang», s’est exprimée la mairesse, Madeleine Leduc.

L’objectif est d’atteindre 215 donneurs, donc un peu moins que les années passées, en raison du déplacement des journées. En effet, la collecte avait habituellement lieu vers la fin de la semaine.

La mairesse sera sur place à différents moments de la collecte et les donneurs pourront accéder rapidement à la collecte de sang en passant par la porte numéro 1 du centre commercial. Il s’agit de la porte située à proximité de la pharmacie Pharmaprix. Pour donner du sang, il faut avoir 18 ans et plus et répondre aux critères d’admissibilité d’Héma-Québec, qu’on peut obtenir au 1-800-847-2525 ou en ligne, au [www.hema-quebec.qc.ca].

La Place Rosemère reçoit cette collecte pour une 23e année. Ce sont environ cinq collectes qui auront lieu au centre commercial cette année, explique Isabelle Lamarche, directrice du marketing.

Elle a également indiqué que tous les marchands ont été invités à relever le défi du don de sang et qu’une campagne de publicité est en marche. Elle est d’ailleurs visible sur le site Internet du centre commercial et dans les médias sociaux comme Facebook, en plus de l’affichage habituel et des présentoirs à l’intérieur de la Place Rosemère.

Les besoins de sang sont assez importants au Québec et n’importe qui peut un jour en avoir besoin. Comme il n’existe pas encore de produits de remplacement pour le sang humain, ces collectes sont très importantes pour Héma-Québec, fait savoir la conseillère en organisation de collecte pour Héma-Québec, Fanny Bellmare-Martin.

«La réserve collective de sang appartient à tous les Québécois et les besoins sont de 1 000 dons par jour. Ils servent dans plusieurs occasions, que ce soit des traitements pour le cancer, lors de problème du système sanguin, des accidents et bien d’autres. Il s’agit bien souvent d’une question de vie ou de mort», indique Mme Martin.

Le processus du don de sang est tout à fait sécuritaire, assure Fanny Bellemare-Martin, puisque tout le matériel utilisé pour le prélèvement est neuf, stérile et détruit après usage. «Une heure de votre temps pour passer tout le processus», spécifie-t-elle, pour encourager les gens à poser ce geste.

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top