- PUBLICITÉ -
L’Équipe Leduc tend la main aux Rosemèrois

L’Équipe Leduc Tend La Main Aux Rosemèrois

L’Équipe Leduc tend la main aux Rosemèrois

Pour encourager la participation citoyenne

Advenant sa réélection, le 5 novembre, la mairesse sortante de Rosemère, Madeleine Leduc, a la ferme intention d’impliquer encore davantage les citoyens dans la prise de décisions.

Advenant sa réélection, le 5 novembre, la mairesse sortante de Rosemère, Madeleine Leduc, a la ferme intention d’impliquer encore davantage les citoyens dans la prise de décisions.

C’est ce qui est ressorti de la conférence de presse tenue mardi au local électoral de l’Équipe Leduc, chemin de la Grande-Côte. La chef de l’Équipe Leduc a profité de l’occasion pour rappeler que, depuis cinq ans, accompagnée des conseillers en place, elle a toujours prôné «une communication participative, ouverte et transparente» avec ses citoyens.

«Pour preuve, a insisté Madeleine Leduc, un sondage effectué en 2013 par la firme Léger a révélé un taux de satisfaction de 8,2 sur 10 des Rosemèrois à l’égard de la qualité des communications avec la Ville. En août 2017, dans un sondage sur la participation citoyenne, 76 % des Rosemèrois déclarent savoir que leur ville offre diverses possibilités de participation à la vie démocratique et plus de 8 citoyens sur 10 (84 %) se déclarent satisfaits des pratiques de participation citoyenne utilisées par l’administration pour les impliquer dans la prise de décisions.»

Évidemment, Mme Leduc est satisfaite des résultats de ce sondage. Toutefois, selon elle, «cela ne se traduit pas forcément par une participation élevée» .

«Le véritable enjeu, dit-elle, réside dans la mise en place de nouveaux mécanismes qui augmenteront la participation citoyenne. D’où la nécessité d’élaborer et de déployer une politique de participation citoyenne.»

Politique de participation citoyenne

Cette politique, qui serait élaborée quelque temps après les élections, permettrait aux citoyens et aux partenaires de la Ville de Rosemère d’exprimer leurs préoccupations et leurs opinions sur des dossiers municipaux qui les interpellent et de participer activement au développement de leur collectivité. En plus de rendre le processus transparent et encadré pour l’ensemble de la communauté, cette politique servirait de guide pour les citoyens, les gestionnaires et les élus municipaux dans le processus décisionnel.

«Parce que cette démarche sera construite en concertation et en collaboration avec nos concitoyens et nos partenaires, les décisions de l’administration municipale répondront plus adéquatement aux attentes de la population» , d’ajouter Mme Leduc qui pourrait, par exemple, organiser des forums et des débats sur des sujets précis par le biais du programme Rencontrez vos élus.

Quant au Samedi du citoyen, une opportunité pour la population de rencontrer ses élus en privé, l’Équipe Leduc a confirmé qu’il serait de retour. Cette rencontre, qui a leu le 3e samedi du mois, est très appréciée des citoyens qui sont nombreux à s’y présenter.

Définir la vision de Rosemère

Si elle est élue, l’Équipe Leduc compte s’inspirer de ce nouveau processus de participation citoyenne pour alimenter la démarche de planification stratégique Rosemère 2018-2025 qu’elle souhaite mettre en branle, dès décembre 2017.

«Nous voulons voir la majorité de la population prendre part à l’élaboration de la feuille de route qui définira la vision à moyen et long terme de notre ville. Encore une fois, cet exercice collectif sera réalisé en concertation et en collaboration avec nos concitoyens et nos partenaires» , d’expliquer Mme Leduc avant d’ajouter que le plan d’action qui découlera de la réflexion stratégique regroupera la vision, les objectifs et les orientations que Rosemère souhaitera entreprendre et accomplir d’ici 2025. En plus d’orienter les choix et les décisions du conseil dans la gestion de la Ville, il facilitera l’utilisation optimale des ressources et favorisera l’engagement des acteurs concernés.

Enfin, pour l’Équipe Leduc, l’avenir d’une ville comme Rosemère «ne peut être dissocié du concept de ville intelligente et numérique» . Madeleine Leduc a d’ailleurs précisé que ce concept, qui fera partie de la réflexion stratégique pour l’avenir de Rosemère, vise notamment à «améliorer la fluidité des services offerts aux citoyens, à démocratiser la gouvernance et à réduire l’empreinte écologique» .

«Nous analyserons en premier lieu le niveau de maturité numérique de notre ville pour ensuite cibler les opportunités, les orientations et les zones d’action qui nous feront évoluer en tant que ville, voire communauté intelligente» .

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top