- PUBLICITÉ -
L’équipe Collin affiche complet

(Photo Michel Chartrand)

L’équipe Collin affiche complet

Présentation officielle des trois derniers candidats

Les jeux sont maintenant faits à Sainte-Anne-des-Plaines, alors que la mairesse sortante et chef du parti Sainte-Anne Plus, Catherine Collin, vient de compléter son équipe.

Trois nouvelles recrues sur la scène municipale, nommément Mélanie Marcil (quartier numéro 1), Chantal Beaudet (quartier numéro 2) et Réal St-Jean (quartier numéro 3) s’ajoutent donc aux trois conseillers déjà en place, soit Isabelle Charbonneau, Mario Gauthier et Michel Forget, complétant ainsi l’équipe paritaire de Mme Collin.
«Peu d’équipes peuvent se vanter d’atteindre la parité. Je peux vous dire qu’en tant que femme, je suis très fière de vous présenter une équipe constituée de trois femmes et de trois hommes», s’est-elle réjouie. Rappelons qu’en juin dernier, les conseillers sortants Lyne Laramée et Daniel Latrémouille avaient tous deux évoqué des raisons personnelles pour justifier leur retrait de la vie politique municipale.
«Bien que non souhaité, leur départ m’a permis de renouveler mon équipe et d’ajouter trois nouveaux candidats; des gens disponibles, à l’écoute et efficaces», a-t-elle commenté. Qui plus est, chacun des candidats habite le quartier électoral pour lequel il se présente, condition sine qua non dans les critères de sélection de la mairesse. «Le 1er novembre prochain, la population aura un choix à faire: faire avancer Sainte-Anne-des-Plaines ou faire du surplace. Notre parti Sainte-Anne Plus a fait ses preuves et nous avons les capacités, la volonté et le talent pour franchir une nouvelle étape dans l’histoire de notre belle ville. Une nouvelle étape qui sera déterminante pour l’avenir», a fait valoir Mme Collin.

Clinique sans rendez-vous, nouvelles infrastructures et maximum de services

Quant aux candidats choisis, ils ont profité de cette première tribune pour afficher leur couleur et mettre de l’avant plusieurs projets qu’ils souhaiteraient pouvoir réaliser.

Mélanie Marcil, avocate de formation et membre du Barreau, entend servir les citoyens de son quartier et de sa ville, notamment en matière d’accès aux soins de santé, et ce, en instaurant une clinique sans rendez-vous. Invitée à développer davantage sa pensée, Mme Marcil a cependant avoué qu’aucun médecin n’avait encore été approché. Elle n’a pas été en mesure non plus de dire le nombre exact de médecins qui travaillent déjà à Sainte-Anne-des-Plaines.

La seconde candidate, Chantal Beaudet, une technicienne en comptabilité, dit pour sa part vouloir miser sur la famille en proposant de nouvelles infrastructures sportives et culturelles «pour occuper nos jeunes». La mairesse sortante est intervenue pour souligner qu’à ce stade-ci, aucun projet précis n’avait encore été établi, mais qu’une commission des sports et loisirs était en place, sur le terrain, justement pour bien cerner, dit-elle, les besoins de la population en cette matière.

Quant à Réal St-Jean, responsable des ventes et de l’estimation dans une entreprise de la région, il est d’avis que Sainte-Anne-des-Plaines doit être en mesure de donner à ses concitoyens le maximum de services au meilleur coût possible.

Le programme électoral de Sainte-Anne Plus devrait être présenté à la population au cours des prochaines semaines.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top