- PUBLICITÉ -
Léo Richard est maintenant Expert en échec

Crédit photo Lefong Hua

À 13 ans, Léo Richard est déjà Expert des échecs.

Léo Richard est maintenant Expert en échec

Plus jeune joueur des Laurentides à obtenir ce titre

En vertu de la 2e position qu’il a obtenue lors du Tournoi du Père Noël 2018, un tournoi d’échec organisé par la Fédération québécoise des échecs (FQE), Léo Richard, de Lorraine, avec sa cote de 2 100, s’est vu conféré le titre d’Expert des échecs, devenant ainsi, à 13 ans, le plus jeune joueur natif des Laurentides à obtenir un tel titre.

L’obtention de ce titre a conclu de belle façon une année 2018 au cours de laquelle Léo a notamment terminé 3e de la section B du championnat canadien des échecs, 2e du championnat provincial des échecs scolaires dans la section «secondaire 2» , et 1er de la section A du Tour du Québec 2018.

En plus d’être le joueur junior le mieux classé des Laurentides, il fait aujourd’hui partie de l’élite canadienne de son âge, ayant même le dessus, à l’occasion, sur des adultes beaucoup mieux classés que lui qui, comme le dit Léo, le prennent trop souvent à la légère.

«J’anticipe bien le jeu. Je vois rapidement les coups que j’aurai à exécuter. Je joue aussi énormément, à raison d’une quinzaine d’heures par semaine» , raconte, pour expliquer ses succès, le jeune homme qui fréquente actuellement l’Académie Ste-Thérèse.

Une réelle passion

C’est à l’âge de 8 ans que la carrière de joueur d’échecs de Léo Richard a débuté lorsqu’il s’est inscrit à son premier tournoi homologué par le FQE.

Fréquentant à l’époque l’école Fernand-Séguin, de Montréal, c’est à cet endroit qu’il a développé sa passion pour les échecs, un loisir qu’il pratique alors de nombreuses heures avec ses amis, toujours pour le plaisir. Mais l’adrénaline propre aux tournois et ce désir de toujours devenir meilleur allaient changer la donne.

«J’aime la compétition. J’aime gagner» , indique Léo, lorsque questionné à savoir ce qui l’attire autant dans les échecs.

Et il n’a pas l’intention d’arrêter de sitôt.

«Certains joueurs d’échecs peuvent en vivre. Gagner un tournoi international peut rapporter jusqu’à un million de dollars» .

Avant d’aspirer à de telles bourses toutefois, Léo doit d’abord prouver qu’il est le meilleur joueur d’échecs, non seulement des Laurentides, mais aussi du Québec et du Canada.

Qualifié pour le championnat invitation du Québec 2019, qui regroupera les meilleurs joueurs élites québécois et qui se déroulera au mois de mars, au Stade olympique de Montréal, il aura alors l’opportunité de s’approcher un peu plus de son rêve.

«L’un de mes objectifs est d’accéder au titre de Maître national, avant mes 16 ans. Je suis confiant d’y parvenir!» , a conclu Léo.

Pour en apprendre davantage sur le club d’échecs avec lequel il s’entraîne, il faut visiter le [http://echiquierstrategique.com].

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top