- PUBLICITÉ -
Cdbilan Surprenant

Photo Claude Desjardins - L’Équipe PME Surprenant: Normand Toupin, Johane Michaud, Armando Melo, Sylvie Surprenant, Régine Apollon, François Danis, Patrick Morin, Barabara Morin et Luc Vézina.

Le vœu de Sylvie Surprenant : «Continuons ensemble!»

À la veille du scrutin du 5 novembre, la mairesse sortante Sylvie Surprenant demande aux Thérésiens de lui confier à nouveau les rênes de la Municipalité (à elle et son équipe), afin de continuer, dit-elle, «à développer notre ville dans le respect, la confiance et l’ouverture.»

Après des semaines d’une campagne intense durant laquelle les membres de PME Surprenant ont été de toutes les tribunes (réseaux sociaux, journaux, Web, dépliants, affiches, accueil des gens au local électoral) la mairesse est d’avis que le porte à porte, que son équipe a effectué à plusieurs reprises, demeure le meilleur moyen d’aller à la rencontre des citoyens. «La traditionnelle poignée de main ne pourra jamais être remplacée par les réseaux sociaux», d’affirmer Sylvie Surprenant qui y voit le moyen le plus efficace pour prendre le pouls de la population.

Travail d’équipe

On y a recueilli, dit-elle, des commentaires positifs sur certains éléments de son bilan, notamment le dynamisme nouveau qui souffle sur le centre-ville, théâtre d’événements rassembleurs, et l’implantation du Cabaret BMO. À ce sujet, Sylvie Surprenant a voulu saluer «l’engagement profond» du conseiller sortant Normand Toupin, à qui elle avait confié le grand projet de la revitalisation de ce secteur de la municipalité. Ce dernier a louangé à son tour l’apport de ses camarades du conseil. «Chacun a sa spécialité, mais c’est parce que toutes ces forces étaient réunies que j’ai accepté ce mandat», a-t-il exprimé.

«Ça définit bien notre équipe, d’enchaîner Armando Melo. Chacun veut améliorer les choses dans son quartier, mais tout le monde était d’accord avec ce projet. Travailler pour la collectivité, voilà notre point commun. Nous adorons tous notre ville.»

Réplique

Réagissant aux propos du candidat adverse René Gauvreau, qui l’accuse de ne pas tenir ses engagements et d’avoir repiqué des idées dans le programme électoral de Vision Sainte-Thérèse, Sylvie Surprenant a eu ces mots: «Quand on regarde le programme de l’équipe adverse, nous constatons que 80 % de leurs engagements sont en cours de réalisation ou déjà réalisés.»

À titre d’exemple, Sylvie Surprenant parle de la politique familiale adoptée en juin dernier, la gratuité au stade d’athlétisme Richard-Garneau, ou encore, du dossier de la qualité des eaux des lacs du Jardin des Sources, qui font actuellement l’objet d’une étude dont les conclusions seront bientôt connues. «La condition des lacs dépend toujours de ce qui se produit en amont», dit-elle. Or, si l’on peut gérer le bassin, on peut difficilement contrôler ce qui survient à la source (construction, déversements, etc.), a-t-on ajouté pour illustrer la complexité de ce cas particulier.

«Je leur conseillerais peut-être de suivre les activités municipales pour s’assurer que les engagements qu’ils prennent sont bien les leurs et non ceux du conseil actuel», de dire la mairesse sortante.

Sur la question de l’usure du temps évoquée par René Gauvreau (Sylvie Surprenant est en poste depuis 12 ans), la mairesse sortante oppose que cet aspect des choses est sans effet quand on est passionné par ce que l’on fait. «Partout, l’expérience, on la paye», s’est exclamé Normand Toupin, à ce propos. La conseillère Johane Michaud soulignait pour sa part que des éléments nouveaux se sont ajoutés à chaque élection, comme c’est d’ailleurs le cas cette année. «C’en est, ça, du changement», dit-elle.

«C’est bien plus qu’un bilan que nous vous proposons. Ce sont des gestes et des actions concrètes, un plan d’avenir collé sur notre réalité. C’est une équipe engagée avec vous et pour vous plutôt qu’une alternative. Ce que nous vous proposons, c’est de continuer ensemble», a conclu Mme Surprenant, à l’adresse de ses concitoyens. 

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top