- PUBLICITÉ -
COVID-19, cas par ville, Basses-Laurentides, MRC de Thérèse-De Blainville, Mirabel, campagne de vaccination, MRC de Deux-Montagnes

Le virus recule légèrement

Dans les Basses-Laurentides

Il faut prendre les bonnes nouvelles où elles sont, alors que les chiffres quotidiens penchent pour la stabilité (autour de 900 cas et un peu plus), on constate que la COVID-19 a légèrement reculé, au cours de la dernière semaine, dans les municipalités des Basses-Laurentides.

MRC de Deux-Montagnes

De fait, les facteurs sont à la baisse dans la plupart des municipalités, c’est à dire que, même si des cas continuent de s’ajouter, la progression demeure stable et parfois même plus lente. Mieux, à Kanesatake (32 cas au total), Oka (107) et Saint-Placide (24), les données hebdomadaires fournies par la Santé publique des Laurentides, le jeudi 6 mai, ne rapportaient aucun cas actif, une première depuis belle lurette.

Dans la MRC de Deux-Montagnes, Saint-Eustache demeure le seul endroit où les facteurs sont à la hausse. De fait, 28 nouveaux cas y ont été dépistés (contre 16, la semaine dernière), ce qui porte le total à 1 811 depuis le début de la pandémie. On signale aussi 31 cas actifs, soit un bond de huit en une semaine.

Pendant ce temps, à Sainte-Marthe-sur-le-Lac, 18 citoyens recevaient un verdict positif, pour un total de 629, alors que le nombre de cas actifs demeurait à 16 pour une deuxième semaine d’affilée. À Deux-Montagnes affichait pour sa part un cumulatif de 540 cas, en hausse de neuf (c’était 17, la semaine dernière). Par ailleurs, e nombre de cas actifs a diminué, passant de 19 à 12.

Dans les autres villes de la MRC, la situation est la suivante : Pointe-Calumet, 184 cas (+0) et 1 à 4 cas actifs; Saint-Joseph-du-Lac, 174 cas (+4) et 1 à 4 cas actifs (-3).

MRC de Thérèse-De Blainville

Les cas actifs sont à la baisse partout, dans la MRC de Thérèse-De Blainville, sauf à Blainville et Sainte-Thérèse, qui se retrouvent toujours tout en haut du tableau, au cumulatif.

Ainsi, 39 cas se sont ajoutés à Blainville, qui en affiche désormais 2 126 depuis le début de cette crise sanitaire. On y recense également 36 cas actifs, soit 5 de plus que la semaine dernière.

À Sainte-Thérèse, 17 citoyens ont reçu un diagnostic non désiré, pour un total de 1 163, alors que dix cas actifs s’ajoutaient, pour un total de 18. Au même moment, Boisbriand ajoutait 23 cas pour atteindre un cumulatif de 1 116, mais voyait le nombre de cas actifs diminuer de sept, pour un total de 23.

Dans les autres villes de la MRC, le tableau se lit comme suit : Rosemère, 556 cas (+4) et 5 cas actifs (-1); Sainte-Anne-des-Plaines, 526 cas (+2) et 5 cas actifs (-4), Bois-des-Filion, 453 cas (+1) et 1 à 4 cas actifs (-8); Lorraine, 390 cas (+5) et 1 à 4 cas actifs (-3).

Mirabel

Enfin, à Mirabel, qui est à la fois ville et MRC, la tableau affiche un cumulatif de 1 951 cas, en hausse de 34, soit dix de moins que la semaine précédente. Autre donnée significative, le nombre de cas actifs y est passé de 51 à 33 (-18).

Guérisons, vaccins, décès…

Les Laurentides ont enregistré un seul décès attribuable à la COVID-19, entre le 29 avril et le 6 mai, pour un total de 498 depuis le début de cette crise sanitaire. Le nombre de cas atteint un cumulatif de 20 006 (+333), alors qu’on recense 331 cas actifs (-86).

On signale par ailleurs que 19 177 personnes qui ont contracté le virus en sont désormais guéries, une augmentation de 418 en une semaine. Durant la même période, on observe un certain ralentissement quant au rythme de la vaccination, alors que 26 503 personnes ont été inoculées (-16 877), pour un total de 237 307 dans les Laurentides.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top