- PUBLICITÉ -
Incendie dans une résidence de Blainville

(Photo archives)

Le schéma révisé de couverture de risques en sécurité incendie entre en vigueur

MRC Thérèse-De Blainville

Le 28 juillet dernier, le ministère de la Sécurité publique donnait son aval à la révision du schéma de couverture de risques en sécurité incendie de la MRC de Thérèse-De Blainville. La dernière version datait de 2011.

«Par cette révision du schéma, nous souhaitons continuer d’améliorer la protection incendie et poursuivre notre collaboration avec tous les services municipaux concernés. Notre objectif demeure la réduction des pertes matérielles et humaines et c’est ce qui continue de guider notre travail», a déclaré la présidente du Comité de sécurité incendie et mairesse de Boisbriand, Marlene Cordato.

Cette démarche s’inscrit dans un contexte où, de 2012 à 2019, le nombre d’appels incendie sur le territoire a connu une augmentation de 123 %.

Autres objectifs du nouveau schéma

Le coordonnateur du schéma de couverture de risques, Maxime Gendron, a expliqué les autres objectifs poursuivis par la révision: ajuster les différents programmes de sensibilisation du public en fonction de la clientèle, peu importe l’âge; actualiser la règlementation incendie, le cas échéant, et implanter le chapitre du bâtiment du Code de sécurité (CBCS); et initier des pistes d’amélioration pour réduire le nombre de fausses alarmes.

«Nous sommes convaincus que la coordination régionale et la réponse multicaserne sont les clés de nos opérations. Le schéma révisé nous permettra aussi d’optimiser nos ressources en fonction du risque et de la population visée, et d’assurer une meilleure efficience. Enfin, nous comptons ajuster notre force de frappe en fonction des plans d’intervention faits par les pompiers», a souligné M. Gendron.

«La MRC de Thérèse-De Blainville est très fière de ce schéma révisé, qui traduit de belle façon nos réalisations passées tout en perpétuant notre volonté d’être à la hauteur de nos ambitions en matière de sécurité incendie. Je remercie l’ensemble des municipalités de la MRC pour leur collaboration. Elles ont consenti des investissements conformes à la priorité accordée à la sécurité des citoyens», a fait valoir le préfet de la MRC, Richard Perreault.

 

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top