- PUBLICITÉ -
PEP, Panier d’épicerie populaire, Sainte-Thérèse, panier de Noël, Louise Quenneville, Club Lions Sainte-Thérèse, Centre d’entraide Thérèse-De Blainville, Centre Regain de Vie,

Arborant le couvre-visage à l’effigie du Panier d’épicerie populaire (PEP), la présidente d’honneur, Louise Quenneville (au centre), et les membres du comité organisateur ont lancé la péridode d’inscriptions en même temps que la collectes de fonds et de denrées. (Photo Claude Desjardins)

Le PEP est de retour pour une 27e édition

Sous la présidence d’honneur de Louise Quenneville

La campagne du Panier d’épicerie populaire (PEP) est de retour pour une 27e année, à Sainte-Thérèse, et les personnes qui souhaiteraient bénéficier de cette aide alimentaire ponctuelle ont jusqu’au 20 novembre pour adresser une demande.

En fait, il faut commencer par s’inscrire en communiquant avec les organisateurs, au 450-435-4206, du lundi au vendredi, entre 9 h et midi et de 13h à 16h. On parle de la clientèle résidant sur le territoire desservi par le Centre Regain de vie, le Centre d’Entraide Thérèse-De Blainville et la paroisse Sainte-Thérèse-d’Avila. Cette précision s’impose puisque le PEP incluait auparavant la clientèle des Services d’entraide Le Relais, à Boisbriand, et de la paroisse Sainte-Famille, à Blainville.

Demandes à la hausse

Autre changement de procédure, depuis deux ans, le PEP ne tient plus son épicerie temporaire au chalet du parc Ducharme, à Sainte-Thérèse, mais dirige plutôt ses bénéficiaires vers l’un ou l’autres des supermarchés IGA Daigle, où ils pourront échanger les bons d’achats qu’on leur aura remis, dans la semaine du 14 décembre, contre les marchandises de leur choix. C’est là, donc, qu’ils peuvent désormais constituer leur propre panier de Noël. En même temps que les bons d’achats, on leur remettra également des denrées alimentaires obtenues grâce à diverses cueillettes.

Malheureusement, toutes les demandes ne seront pas acceptées et c’est après avoir rencontré chacune des personnes inscrites qu’une évaluation sera faite en ce sens. L’an dernier, l’organisation du PEP avait remis 38 800 $ en bons d’achats à 304 ménages. Plus précisément, on parle de 402 adultes et 139 enfants. La valeur des bons d’achats variant alors entre 100 $ et 350 $. La clientèle privilégiée concerne les personnes vivant seule et les familles ayant un faible revenu. Cette année, on s’attend à recevoir autour de 350 demandes. «J’espère qu’on récoltera assez de fonds pour y répondre», exprime la directrice du Centre-d’Entraide Thérèse-De Blainville, Danielle Bilodeau, qui souhaite une réponse généreuse de la part des entreprises et des organisations qui seront sollicitées en ce sens.

Présidente d’honneur

À la tête d’un organisme qui est un fidèle partenaire financier du PEP depuis plusieurs années, la présidente du Club Lions de Sainte-Thérèse, Louis Quenneville, a accepté la présidence d’honneur de cette 27e édition.

«Nous avons trois missions, au Club Lions : l’autisme, la santé mentale et la faim. On sait que les besoins vont en augmentant», de signaler Mme Quenneville, sur ce dernier point, raison pour laquelle une initiative comme le PEP revêt une grand importance à ses yeux.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Concours

Concours IGA Daigle
- PUBLICITÉ -
Top