- PUBLICITÉ -
Entête - Actualités

Le Parti libéral du Canada prêt à se lancer en campagne électorale

Assemblée d’investiture dans Argenteuil-Papineau-Mirabel

Dans le cadre de l’assemblée d’investiture du nouveau candidat du Parti libéral du Canada dans la circonscription électorale d’Argenteuil-Papineau-Mirabel, Daniel Fox, le député de Bourassa et lieutenant du Québec, Denis Coderre, a été invité à prendre la parole.

Dans un discours bref et concret, le député fédéral a sauté sur l’occasion pour mobiliser l’ensemble des militants libéraux en vue de la prochaine campagne électorale.
«Quand je vous vois ici aujourd’hui, plus de 200 personnes réunies, je vois aussi la grande famille libérale réunie. Vous voir, je me dis que vous êtes chanceux d’avoir un très bon candidat pour vous représenter, et représenter le Parti libéral dans le comté d’Argenteuil-Papineau-Mirabel. Ce candidat est Daniel Fox», a dit le député de Bourassa.

Pour le lieutenant du Parti libéral du Canada au Québec, un vent de fraîcheur et de nouveauté souffle sur le Québec et le Canada en vue des prochaines élections fédérales. «Je sens beaucoup de fierté dans le comté d’Argenteuil-Papineau-Mirabel avec l’arrivée de Daniel Fox. On peut voir plusieurs générations réunies ce soir autour de Daniel Fox. C’est avec des jeunes, des gens expérimentés et de plusieurs communautés que nous allons faire une différence dans tout le Canada», a mentionné Denis Coderre.

Profitant de l’occasion pour lancer des flèches au gouvernement conservateur, le député de Bourassa a expliqué la démarche de son chef, Michael Ignatieff, en vue des prochaines élections. «Contrairement au chef du Parti conservateur, notre chef, lui, sera le chef, pas seulement de Montréal, Toronto et Vancouver. Michael Ignatieff sera le premier ministre de l’ensemble des Canadiens de toutes les régions», a soutenu Denis Coderre.

Dans son discours, le député de Bourassa a rappelé les priorités pour le PLC et son chef en vue des prochaines élections. «Il va y avoir trois priorités pour notre chef. Que les citoyens canadiens, d’où qu’ils soient, puissent être reconnus. Que les citoyens soient impliqués dans les discussions afin de faire partie de la solution. Et, finalement, démontrer que le PLC fait partie de l’alternative pour le Canada et les Canadiens», a ajouté Denis Coderre.
«Le Parti libéral va être un parti à l’écoute des citoyens. On va s’assurer d’être le partenaire de votre choix comme citoyens. Les députés et les candidats du Parti libéral du Canada sont capables de faire une différence. Et nous allons le démonter», a conclu le lieutenant du Québec.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top