- PUBLICITÉ -
1 don, 5 causes, Groupe JCL, District Web, Jytrouvetout.ca, rabaischocs.com, Parrainage civique, Fondation Collège Lionel-Groulx, Fondation des CHSLD Drapeau, Deschambault, Maisonneuve, Maison des jeunes des Basses-Laurentides, Groupe La Licorne, MRC Thérèse-De Blainville

Devant les locaux du Nord Info, on reconnaît les représentants des 5 organismes partenaires de la campagne 1 don, 5 causes, en compagnie de Valérie Brunet, chef d’orchestre et coordonnatrice aux communications chez District Web. (Photo Christian Asselin)

Le Nord Info et ses partenaires arrivent en renfort

1 don, 5 causes !

En cette période pandémique, de nombreux organismes situés sur le territoire de la MRC Thérèse-De Blainville peinent à poursuivre leur mission auprès de leur clientèle respective en raison d’un important manque à gagner. C’est pour leur venir en aide que le Nord Info lance la campagne 1 don, 5 causes.

«Aujourd’hui, nous constatons que notre filet social est en train de s’effriter, faute de financement, et nous nous devions d’agir!», lance Serge Langlois, président éditeur du Groupe JCL, heureux de supporter, à travers cette campagne de financement, les fondations du Collège Lionel-Groulx et des CHSLD Drapeau Deschambault Maisonneuve, de même que la Maison des jeunes des Basses-Laurentides, Parrainage civique Basses-Laurentides et le Groupe La Licorne.

«Bien avant moi, d’ajouter M. Langlois, mon père a toujours compris l’importance des organismes communautaires. Nous les avons toujours supportés, soit en services ou monétairement. Très humblement, nous croyons avoir été complices de leur succès.»

Un objectif ambitieux

Les directeurs généraux des organismes partenaires estiment à 50 000 dollars chacun les pertes engendrées par la pandémie. C’est donc une somme commune de 250 000 dollars qu’ils souhaitent amasser afin de combler ce déficit prévu en 2021. Valérie Brunet, anciennement de la CCITB, coordonnera le tout.

«En ce sens, dit-elle, nous allons supporter ces cinq organismes avec tous nos outils de communications, que ce soit nos éditions papier que tous connaissent, mais aussi leurs versions électroniques, notre application pour mobiles, notre site internet, infolettres, campagnes Facebook et Google, rabaischocs.com et jytrouvetout.ca. Nous n’excluons pas de leur concevoir un site internet.»

Les pertes sont bien réelles

Rien ne sert de se mettre la tête dans le sable, cette pandémie frappe de plein fouet les organismes à but non lucratif. Sans le soutien de la communauté d’affaires et de la population, plusieurs n’auront autre choix que de fermer leurs portes.

«En ces temps incertains, a commenté Jocelyne Roch, directrice générale de la Fondation du Collège Lionel-Groulx, 1 don, 5 causes me pousse à tourner mon regard vers l’avant et d’affirmer que le meilleur est à venir. Quoi qu’il arrive et grâce aux partenaires et aux donateurs, la Fondation pourra continuer à soutenir dans leur projet d’études la communauté étudiante du Collège Lionel-Groulx.»

David Lavallée de Parrainage civique Basses-Laurentides abonde dans le même sens. Afin de poursuivre sa mission auprès des personnes vivant avec une déficience intellectuelle, il doit trouver les 30 000$ qu’il aurait normalement récoltés avec la tenue de sa traditionnelle Soirée gastronomique, en avril.

«En annulant la totalité de ses activités pour ses membres filleuls, le Parrainage civique a dû être imaginatif et trouver de nouvelles façons de joindre ses membres filleuls», a-t-il indiqué, heureux de pouvoir leur offrir une «trousse du bonheur» de même qu’une série d’ateliers virtuels sur plateforme Zoom afin de contrer leur solitude et isolement.

Même son de cloche à la Fondation des CHSLD Drapeau Deschambault Maisonneuve où son directeur général, Stéphane Drouin, cherchait désespérément des solutions pour améliorer le quotidien des personnes hébergées en CHSLD.

«Il est crucial pour ces personnes d’avoir accès à des services thérapeutiques de stimulation sensorielle et cognitive défrayés par la Fondation, tels que la zoothérapie et la musicothérapie», insiste-t-il, heureux de joindre l’initiative imaginée au Nord Info.

Cinq façons de donner

Il est déjà possible de contribuer de différentes façons, D’abord, en se procurant des certificats cadeaux sur la plateforme rabaischocs.com ou en achetant des produits et services sur jytrouvetout.ca. Les entrepreneurs de la région sont par ailleurs invités à devenir partenaires financiers de cette belle aventure communautaire. Les dons sont évidemment acceptés. Et par dessus tout, il importe de partager cette information au plus grand nombre, via les réseaux sociaux, notamment, parce que plus on est à contribuer, plus on sera en mesure de faire une différence dans la vie de milliers de résidents de Thérèse-De Blainville.

«Ce regroupement est plus fort qu’une action individuelle, a conclu Valérie Brunet. Nous sommes toujours ouverts à supporter d’autres organismes qui vivent aussi des problèmes de financement. Cela fait partie de notre mission à titre d’hebdo régional.»

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top